Zoologie géologie PDF

Ouverture zoologie géologie PDF mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h. Ouverture exclusive pour les scolaires sur rendez-vous le lundi. Fermeture 1er janvier – 1er mai – 25 décembre. Le Museum Requien n’avait jamais proposé d’exposition sur les insectes exclusivement.


L’achat récent d’une extraordinaire collection d’insectes par la Fondation Calvet pour augmenter le fond patrimonial du Museum a été l’élément déclencheur de cette présentation. Les insectes sont les plus vieux animaux vivants à la surface du globe. Leur origine remonte à près de 500 millions d’années. Au cours de cette très longue histoire ils ont failli disparaître à plusieurs reprises mais la force vitale qui les habite leur a permit de surmonter toutes ces crises et d’arriver jusqu’à l’heure actuelle soit de manière peu modifiée soit en ayant acquit et développé des systèmes adaptatifs innovants, performants et en prise directe avec les écosystèmes les plus divers. Aujourd’hui les insectes constituent le groupe d’animaux macroscopiques le plus nombreux. A eux seuls ils représentent près des deux tiers des êtres vivants sur notre globe ! Les entomologistes ont décrit près d’un million d’espèces d’insectes et ils pensent qu’il y en a encore 6 à 10 millions à découvrir !

Les insectes se répartissent en 27 groupes ou ordres dont deux primitifs dépourvus d’ailes. On estime que l’ensemble des fourmis a un poids équivalent à celui de l’humanité toute entière. Une seule femelle de puceron Phylloxera pourrait produire une descendance de plus d’un milliard d’individus en une seule année. L’omniprésence des insectes dans notre environnement fait d’eux nos plus anciens partenaires. Majoritairement phytophages, les insectes anéantissent une grande partie de nos récoltes. L’emploi de pesticides retarde, ralentit mais n’élimine jamais totalement la menace des insectes.

Les insectes ne sont pas toujours aussi néfastes. L’homme a su en  domestiquer  certains, telle l’abeille ou bien les  utiliser  à son profit comme les bousiers qui – enterrant les déjections animales- contribuent à l’enrichissement et l’aération des sols. Dans de nombreux pays en Asie et en Afrique et autrefois en Europe, les insectes sont sources de médicaments et largement utilisés. La consommation d’insectes est, à coup sûr, très ancienne mais difficile à dater. Aujourd’hui encore les insectes représentent la seule source de protéines pour de nombreuses populations en Asie, Afrique et Amérique latine. La première présente en 17 panneaux des généralités sur les insectes, les grands ordres d’insectes, les insectes en liaison avec divers facteurs, notamment la place qu’ils occupent dans nos agrosystèmes et la place qu’ils occuperont demain dans notre survie alimentaire, enfin un panneau est consacré à Jean-Henri Fabre,  l’Homère des insectes  qui fut conservateur du Museum Requien. La seconde partie est tournée vers le jeune public avec des ouvrages prêtés par le Bibliothèque Municipale et des jeux selon les tranches d’âge.

This entry was posted in Romans et littérature. Bookmark the permalink.