Vin de l’Absolu (le) PDF

Par contre, l’alcool dénaturé est-il vin de l’Absolu (le) PDF à être en contact avec les aliments pour cette même opération ? De mémoire, il me semble que la « dénaturation » soit due à la présence de méthanol. L’activité désinfectante de l’alcool éthylique ne s’en trouve pas modifiée et sur le plan toxicologique, il n’y a pas de problème. A priori, il ne devrait donc pas être mis en contact avec les aliments !


Cependant, dans la mesure où l’alcool, comme le méthanol, s’évapore rapidement, et à condition d’attendre que l’évaporation ait eu lieu, il ne devrait plus y avoir de méthanol sur le thermomètre au moment où le mesurage de la température est fait, donc pas de danger pour la santé. Mais le méthanol est-il le seul composé ajouté ? Il faudra en outre savoir si les composantes dénaturantes aient la même tension de vapeur que le méthanol. Dans le cas contraire, le solvant méthanol va évaporer en laissant un couche de soluté de substances dénaturantes sur la sonde de mesure. Sans répondre directement à votre question, j’en profite pour signaler l’ambiguïté de la dénomination » alcool ».

En effet, j’ai trouvé plusieurs fois dans des cuisines, un produit très satisfaisant pour les inox, avec comme seule indication du fabricant : « alcool industriel ». Albert Amgar avait je crois évoqué ce sujet il y a quelque temps. Les informations contenues dans le résumé de B. 1 – combien de g, kg ou ml ou litre d produit doit-on ingérer pour être en péril ? 2 – le dépot résiduel sur une sonde est-il suffisant pour créer un danger ? 3 – pourquoi parle-t-on encore d’alcool alors que de nombreux produits modernes paraissent plus efficaces avec moins d’inconvénients ? L’usage de l’alcool n’est-il pas tout simplement interdit dans un environnement agro-alimentaire ?

Si  la réponse est  négative, l’autorisation concerne quels usages ? Si la réponse est positive, existe-t-il des habitudes tenaces ? 1 à 2 fois par semaine d’un passage acide pour détruire les films calcaires. A mon sens l’alcool, excellent bactéricide,  est intéressant en désinfection en boulangerie pâtisserie et en restauration. Guère de sens dans les métiers habitués à utiliser tous les alcools de bouche.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.