Traite Des Monnaies Grecques Et Romaines, Volume 1, Page 1 PDF

En traite Des Monnaies Grecques Et Romaines, Volume 1, Page 1 PDF : Quelles sources sont attendues ? Cet article traite de l’histoire de la monnaie. La monnaie a une histoire aussi longue que le commerce et les transactions. Elle est une condition essentielle de l’activité économique.


This book was originally published prior to 1923, and represents a reproduction of an important historical work, maintaining the same format as the original work. While some publishers have opted to apply OCR (optical character recognition) technology to the process, we believe this leads to sub-optimal results (frequent typographical errors, strange characters and confusing formatting) and does not adequately preserve the historical character of the original artifact. We believe this work is culturally important in its original archival form. While we strive to adequately clean and digitally enhance the original work, there are occasionally instances where imperfections such as blurred or missing pages, poor pictures or errant marks may have been introduced due to either the quality of the original work or the scanning process itself. Despite these occasional imperfections, we have brought it back into print as part of our ongoing global book preservation commitment, providing customers with access to the best possible historical reprints. We appreciate your understanding of these occasional imperfections, and sincerely hope you enjoy seeing the book in a format as close as possible to that intended by the original publisher.

Le Changeur, peinture de Marinus van Reymerswaele créée vers 1540 exposée au National Gallery de Londres. Article détaillé : Origine de la monnaie en Occident. Chine, Dynastie Zhou, Royaume de Yan, 600-200 av. Il n’est pas possible de situer avec précision l’invention de la monnaie.

Pourtant les origines de la monnaie sont aussi indissociables des échanges sociaux et rituels. Et si l’on a constaté des pratiques très anciennes telles que le fait qu’un objet soit mis en réserve pour un usage d’échange ultérieur ou soit utilisé régulièrement comme contrepartie des échanges ou qu’un symbole de dénombrement est employé pour comptabiliser un bien, alors les premières monnaies remontent aux racines de l’humanité. La liste des matières ayant servi à l’une ou l’autre de ces fonctions se révèle être infiniment diverse: épargner, troquer, compter peut se faire à l’aide de n’importe quelle matière. Pour les tout petits achats, où la perte à l’échange n’a pas grande importance, on a utilisé de tout temps comme moyen d’échange des objets commodes à transporter et sans réelle valeur propre sans que cela soit véritablement des monnaies. Depuis les temps préhistoriques, les hommes comptent et échangent leurs biens. Maldives, d’où les commerçants arabes les ont exportées vers la côte est de l’Afrique. Afrique de l’Est, particulièrement à Zanzibar et en Éthiopie.

Après 1870, les gouvernements des colonies entendent interdire les valeurs-kauris en tant que monnaie. Un esclave vaut alors 100 fèves, les faveurs d’une courtisane 80 fèves, un lapin, 10 fèves et l’aumône à un mendiant 3 ou 4 fèves. Les populations amérindiennes du nord-est utilisaient des colliers de wampum. Afrique, du sel au Tibet, des cauris en Chine, en Inde et en Afrique. 1919-1923 en Allemagne, 1944-1947 en Allemagne, Angleterre, France et Italie. De manière parallèle, d’autres pratiques se développent.

Les unités de compte, qui existent depuis plus de 2 500 ans, sont souvent dérivées des unités de poids. Les premières écritures cunéiformes, sur des tablettes d’argile, révèlent des écritures comptables. L’Égypte des Pharaons dispose d’une série d’unités de compte : le Sha et son multiple le Deben, ou le Quite qui équivaut au dixième du Deben, sont utilisés quotidiennement par les scribes. Mais avec l’intensification et la diversification des échanges, se met en place une comptabilité bien trop lourde.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.