Tini la Souris : Dictionnaire pour les petits d’1 an PDF

Afrique de l’Ouest mais l’incessant jeu de conquêtes et de pertes de territoires entre Anglais, Portugais, Néerlandais l’a aussi influencé. Aujourd’hui encore, les mots d’origine caraïbe, africaine ou encore indienne sont toujours bien présents dans le tini la Souris : Dictionnaire pour les petits d’1 an PDF guadeloupéen.


Autres verbes spéciaux : être, falloir, donner. Ces emprunts ont subi une transformation de prononciation avant de s’insérer dans le corpus linguistique du créole guadeloupéen. Par exemple, as-tu pris ton gros sac noir ? Pa’ ègzanp, ès ou pwan gwo sak nwè’ a-w? Les u et eu se prononcent i. A ki lè bis-la ka pasé? Les e se prononcent i, ‘é ou ou.

Nou ritouvé chouval-la Nou woutouvé chouval-la. Heure, beurre, fleur deviennent lèt, bè, flè. Le son o fermé comme dans eau se trouve le plus souvent en toute fin de mot, sans consonne derrière. Guillaume, combien de fautes as-tu faites dans la dictée ? Giyòm, konmyen fòt ou fè an dikté-la?

Ainsi, Alexandre, comment va ta jambe depuis ta blessure en décembre quand tu coupais la canne? Aleksann, ki jan janm-aw yé dépi ou pété-y lè ou té ka koupé kann an désanm? L’accent guadeloupéen reprend beaucoup de ces principes, quelque peu atténués en fonction de la maîtrise de la langue créole du locuteur. Fleur sera prononcé fleuw en  français créolisé  mais flè en bon créole.

De plus, la créolisation est différente suivant les régions de Guadeloupe. Le créole est une langue orale car les maîtres esclavagistes avaient toujours pris grand soin de ne pas alphabétiser les esclaves. Différentes tentatives d’écrire le créole ont vu le jour sans résultats concluants, jusqu’à l’écriture codifiée par le GEREC, Groupe d’Études et de Recherches en Espace Créolophone et Francophone. Ainsi français, belle deviennent fransé, bèl. Notons que dans l’alphabet créole, c q ne sont pas utilisées. De même, u et x n’existent pas en créole et sont souvent substituées respectivement par ou et par ks, kz ou z. Par exemple : Xavier, est-ce que tu es là ?

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.