Sublime Poussin PDF

Radiographie d’un genou humain montrant une ligne métaphysaire radio-opaque, fortement évocatrice du saturnisme. Le saturnisme est la maladie correspondant à une intoxication aiguë ou chronique par le plomb. Ce nom fait référence à la planète Saturne, symbole du plomb en alchimie. Contrairement à d’autres métaux, le plomb n’a pas de rôle utile sublime Poussin PDF dans l’organisme humain, animal, fongique ou végétal.


Le jeune enfant, le fœtus et l’embryon y sont beaucoup plus exposés que l’adulte. Combattre le saturnisme implique des actions individuelles et collectives, dont l’interdiction des usages non-indispensables du plomb, un contrôle des sources de pollution, une évaluation fine des risques d’exposition et un meilleur dépistage. Des preuves de cette maladie existent pour l’antiquité depuis l’âge du bronze où les forgerons travaillant le bronze et surtout l’argent pouvaient s’intoxiquer aux vapeurs de plomb. C’est une des six premières maladies à avoir été déclarée maladie professionnelle en octobre 1919. Imprégnation saturnine  est synonyme de saturnisme si cette imprégnation se traduit par des symptômes de la maladie ou peut les induire à terme. Maladie des peintres  est le nom d’un symptôme constaté à l’époque où la céruse de plomb et d’autres peintures au plomb étaient très utilisées.

Le  pica  n’est pas un synonyme du mot  saturnisme , mais le nom d’un comportement consistant chez l’enfant à porter ce qu’il trouve à la bouche. L’enzyme ALAD, vitale ne fonctionne plus quand elle se lie à du plomb. Le plomb endommage gravement les cellules de l’hippocampe connu pour être l’un des lieu de la mémoire. Sang d’un patient anémié et se plaignant de fatigue et de constipation. La ponctuation basophile des globules rouges a suggéré un saturnisme. Les enquêtes ont montré qu’un jeu de verres à cocktail décorés avec une peinture au plomb était responsable.

Une ponctuation basophile des globules rouges est parfois le premier, le meilleur, ou seul indice au saturnisme. Le plomb s’y substitue dans différents organes et interagit alors avec la production de protéines et molécules impliquant ces trois métaux. L’ALAD est une protéine contenant un pont moléculaire dépendant du zinc. Un autre effet de l’interférence du plomb avec la synthèse de l’hème est une accumulation de précurseurs de l’hème, dont l’acide aminolévulinique qui peut être directement ou indirectement nuisible aux neurones. Ces symptômes ne sont pas spécifiques.

Plombémie : Elle est prédictive des risques pour la santé et déclenche pour cette raison le dépistage et la prise en charge médico-sociale du saturnisme infantile. Des traces de plomb sont détectées dans le sang de tous les individus. L’existence de seuils de toxicité a été très discutée, mais les progrès faits en toxicologie du plomb ont conduit à considérer comme toxique des plombémies faibles à très faibles, autrefois considérées comme  sûres . Ils ont été créés pour protéger les salariés et les enfants, mais les données scientifiques montrent qu’ils sont désuets. Cependant changer la norme légale — proposition notamment suggérée par l’OMS — a des implications économiques telles qu’elles semblent encore faire obstacle à cette idée.

De nombreux humains vivent aujourd’hui avec une plombémie très supérieure à ce qu’elle était à la Préhistoire, avec des taux démontrés pouvant interférer avec le fonctionnement du cerveau. Ailleurs la situation est mal connue. L’origine de ces cas est le plus souvent une exposition dans l’habitat ancien à la céruse de plomb, peinture très utilisée jusqu’à son interdiction en 1948. Certains aliments cultivés sur des sols pollués par le plomb, viandes d’animaux ayant ingéré des végétaux riches en plomb ou souillés, ou tués par balles ou grenaille de plomb et certains champignons sont aussi des sources de saturnisme d’origine alimentaire. Elle est aussi une source démontrée de saturnisme aviaire chez le condor de Californie. Xray-fluorescence permettant une analyse immédiate de chaque cordon ombilical lors de chaque accouchement. La grenaille s’érode et s’oxyde néanmoins facilement, et en milieu acide devient plus contaminante pour l’environnement.

Dans tous les cas, le risque est que ce plomb soit absorbé par l’organisme, ce qui est tout particulièrement toxique au fœtus, à l’embryon ou au jeune enfant. Elle est multiple et varie selon les pays et les contextes : époques, lieux, comportements à risque, âge, etc. C’est aussi une source de pollution du sol au pied de parois peintes au plomb ou au minium de plomb. Des intoxications d’enfants sont également régulièrement constatées à la suite de l’utilisation de jouets en plomb, et de faux bijoux ou objets décoratifs portés sur la peau ou que les enfants peuvent porter à la bouche. Idem pour des jouets peints avec une peinture au plomb. L’air est une source localement importante. Le Venezuela ne l’a que récemment interdit et il y a eu en France des exemptions d’interdiction pour les territoires d’outre-mer.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.