Soins Infirmiers en Medecine et Chirurgie 4 Fonctions Renale et Reproductrice PDF

La dysménorrhée primaire se définit comme des spasmes douloureux du bas de soins Infirmiers en Medecine et Chirurgie 4 Fonctions Renale et Reproductrice PDF’abdomen, survenant pendant ou juste avant les règles, en l’absence de pathologie connue du pelvis. Elle apparaît pendant l’adolescence dès les premières ménarches ou dans les deux ans qui suivent. Plus élevée durant le premier et le deuxième jour, la douleur persiste entre 8 et 72 heures et peut irradier jusque dans le dos et les cuisses.


Comme nul autre ouvrage de langue française sur le sujet n’a su le faire, la nouvelle édition cible parfaitement les connaissances nécessaires à une pratique infirmière professionnelle, notamment celles qui guident la prise de décisions cliniques. Pour chaque problématique de santé abordée, la physiopathologie est expliquée dans des termes clairs et précis, puis résumée dans des schémas qui vont à l’essentiel. Des encadrés permettent de repérer facilement les facteurs de risque, et le rôle de l’infirmière dans le dépistage et la prévention des complications est mis en évidence. La plupart des chapitres consacrent des sections sur les soins à domicile et dans la communauté ; ainsi, avec les nombreuses Grilles de suivi des soins à domicile proposées, l’infirmière dispose de précieux outils d’évaluation de l’enseignement donné aux personnes soignées.

Comme à chaque édition, la pharmacothérapie a été attentivement révisée par un pharmacien exerçant en milieu hospitalier. Cette nouvelle édition propose une série de cas cliniques qui, accompagnés d’un outil informatique interactif, amèneront l’étudiante à élaborer un PTI. Tels qu’ils sont vécus dans le milieu, les épisodes de soins simulés pourront se complexifier et forcer l’étudiante à exercer un jugement clinique responsable.

La dysménorrhée secondaire apparaît plus tard dans la vie. Elle a pour origine une affection pathologique, le plus souvent l’endométriose, mais aussi l’adénomyose, des fibromes utérins ou une inflammation du pelvis. La dysménorrhée secondaire est consécutive à des affections gynécologiques comme l’endométriose, l’adénomyose, une inflammation pelvienne, un fibrome par exemple. La dysménorrhée est plus fréquentes chez les jeunes femmes que chez les femmes adultes plus âgées. Les activités de la vie quotidienne sont perturbées par la douleur provoquée par les crampes.

La douleur a également un impact négatif dans la vie personnelle. La qualité du sommeil est diminuée et la pratique sportive est souvent réduite. La douleur a aussi un impact psychologique négatif, les personnes atteintes pouvant éprouver une détresse psychologique. Les douleurs liées aux règles constituent la principale cause d’absentéisme à l’école et au travail chez les filles et les femmes en âge de procréer. Une dysménorrhée secondaire consécutive à une autre affection gynécologique est toujours considérée en premier lieu quand elle survient chez les personnes moins jeunes et sans antécédent de dysménorrhée. Une échographie endovaginale est conseillée si une dysménorrhée secondaire est suspectée.

Leur efficacité est différente selon les personnes et le choix d’une substance doit être opéré suivant l’efficacité sur la patiente. Stella Iacovides, Ingrid Avidon et Fiona C. Martin Winckler, Tout ce que vous vouliez savoir sur les règles sans jamais avoir osé le demander, Fleurus, coll. La santé en questions , 2008, 143 p. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.