S’enrichir en l’an 2000 PDF

L’association La Première Rue est née en 1989 du parrainage international d’une trentaine d’architectes et d’artistes qui ont voulu contribuer à la protection et à la valorisation de cette œuvre majeure du patrimoine architectural moderne : l’Unité d’habitation de Briey-en-Forêt, inaugurée en 1961. L’association s’est fixée un double objectif : d’une part contribuer par des expositions, salons, conférences et visites guidées des s’enrichir en l’an 2000 PDF, au rayonnement de l’architecture moderne et, d’autre part, permettre aux scolaires, étudiants, architectes, chercheurs et au grand public de s’immerger dans l’œuvre de Le Corbusier, d’approfondir leurs études et d’enrichir leurs connaissances.


Adapté par Stéphane Marchand , le nouveau best-seller de Harry Dent, l’économiste qui avait prévu la reprise américaine et l’effondrement du Japon.

Le Corbusier assimilait à une  »rue » d’où le nom adopté par l’association. Certaines de ces actions connaissent un écho international auprès des spécialistes, d’autres touchent un public régional, nombreux et diversifié. Chaque année La Première Rue organise dans sa Galerie Blanche plusieurs expositions temporaires consacrées aux tendances de l’architecture contemporaine et aux arts plastiques. Commissaires : Steven Vitale et Vincent Dietsch. Curateurs : Steven Vitale et Vincent Dietsch. Commissariat : Matt Sindall, Illario-Magali, Steven Vitale et Vincent Dietsch.

Il met en place un entrainement de la boucle audio-phonatoire et conséquences sur les rapports oreille-corps-voix : amélioration de la posture, enrichissement de la résonance et du timbre vocal, élargissement du rayonnement de la voix. Formé au CRR de Rennes puis au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers. Il complète sa formation au CEFEDEM de Poitiers où il obtient son DE en danse contemporaine en 1998. Il danse avec la chorégraphe Pat O’Bine et le metteur en scène Jean-Michel Ropers en Corse. Il y découvre l’eutonie et complète son expérience dans la danse en espace urbain.

Il danse avec Pieter de Ruiter, Dansity Amsterdam, pour le spectacle Ballast, puis avec Sibille Planques dans l’espace urbain à Paris et avec Kristen Céré à Quimper. Il a enseigné au CRD de Laval, à l’AID à Paris, dispensant des cours techniques ainsi que des formations à l’EAT, puis au CRC de Tremblay-en-France. Depuis 2013, il enseigne la danse contemporaine au CRR de Brest Métropole. Il poursuit sa formation en pédagogie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon pour la formation diplômante au certificat d’aptitude, obtenu en 2015. Son enseignement unit l’exigence et la générosité, la technique et la poésie du mouvement dansé. Il s’inspire autant de la musique, de la sculpture, de la peinture, des mathématiques que de l’architecture.

Le développement de l’autonomie de l’élève est pour lui un objectif primordial afin qu’il puisse se réaliser lui-même et développer sa personnalité, sa singularité. Cours à base de technique de danse contemporaine adapté aux danseurs des différentes esthétiques. En partenariat avec le Conservatoire à rayonnement régional de Brest et la Maison pour tous d’Ergué Armel de Quimper. Madeleine LOUARN, Metteure en scène, à Morlaix.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.