Revue française de science politique, N° 1 vol 58 : PDF

Quel résultat pour un projet pilote ? Résumé : Dans un contexte marqué par le volontarisme institutionnel d’intégration des TICE dans l’éducation, le modèle de changement est souvent prescrit. L’objectif de cet article est de mieux comprendre les revue française de science politique, N° 1 vol 58 : PDF de ce modèle sur la perception des acteurs éducatifs du changement en question et les comportements que cela implique. Introduction Le monde change rapidement autour de nous et les environnements socio-économiques sont sans cesse fluctuants, les institutions sont appelées non seulement à s’adapter, mais elles ont intérêt à le faire vite et efficacement.


Cependant, l’introduction du changement n’est pas un allant de soi, il est complexe et ne peut être géré dans une logique linéaire de cause à effet notamment quand il s’agit d’introduction des TICE. 1998, en partenariat avec l’UNESCO, l’IUT et financé par un crédit de la Banque Mondiale d’un montant assez conséquent . L’usage des technologies interactives en contexte de formation continue était pressentie comme solution complémentaire et visait le dépassement des contraintes de temps, de déplacement et de coûts, à partir du moment où la formation serait dispensée à proximité des enseignants, pourvu qu’ils aient à leur disposition des ordinateurs connectés à Internet et qu’ils disposent des connaissances informatiques de base leur permettant d’accéder à la plateforme de formation . La vision institutionnelle était on ne peut plus claire, et personne ne pouvait, à l’époque, remettre en question son caractère précurseur au Maroc et dans la région du Maghreb, surtout que le dispositif technologique envisagé allait désenclaver les zones rurales en offrant une formation de proximité à des enseignants en majorité novices, ayant peu profité de formation continue . TVI a rapidement cédé la place au doute, tellement les contraintes de terrain étaient nombreuses et non prévisibles et le manque de réactivité des responsables a précipité la fin du projet . S’il est vrai que l’intégration des TICE en contexte de formation continue nécessite des équipements technologiques, il est d’autant plus vrai que leur présence ne peut produire le changement souhaité que si l’on en fait un usage pertinent.

L’expérience de la TVI nous appelle à poser la question d’intégration des TICE dans le système éducatif et notamment celle de la formation continue. Il s’agissait évidemment d’une volonté institutionnelle de changement de pratiques éducatives. Or les résultats mitigés de l’expérience sont révélateurs à plus d’un titre. En conséquence, le questionnement porte sur les éléments suivants : en quoi le modèle prescriptif du changement limite-t-il l’introduction des TICE ? Quelles perceptions se font les enseignants de l’expérience TVI ?

De quel ordre sont les rapports qui ont prévalu au niveau local, régional et central ? L’hypothèse posée est que le changement, quand il est prescrit, n’entraîne pas l’adhésion automatique des acteurs et le manque de réactivité des décideurs enlise l’implantation et génère des résistances qui aboutissent, à terme, au refus du changement. Cadre conceptuel L’intégration des TICE dans la formation continue des enseignants met en perspective la dimension institutionnelle du changement et la dimension individuelle et collective des acteurs concernés. Types de changement considèrent que le changement est épisodique quand il est radical et vise à transformer le fonctionnement d’une organisation d’une façon particulière et ce dans un délai court.

En règle générale, les organisations sont perçues comme relativement stables. Le troisième type de changement peut être «  situé  » , lorsque celui-ci envisage des interventions majeures comme des chocs qui doivent être intégrés à une structure d’interactions en cours et en perpétuelle évolution qui possède sa propre dynamique. En reconnaissant l’interaction dynamique entre le contexte et les gestes posés, le point de vue situe exprime un point de vue constructiviste et structurationnel des processus organisationnels . L’intégration des technologies en tant qu’interaction entre deux trajectoires , trajectoire de l’objet technique venant de l’extérieur et celle de l’organisation constitue un choc externe ou un stimulus pour le changement qui est inséré dans un contexte où l’on trouvait un modèle d’activité continu, des comportements et des rôles établis et des orientations stratégiques. Intégration des TICE en formation : articulation changement et résistance « Toute action de formation est destinée à provoquer un changement chez une personne ou dans une organisation.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.