Pas ce soir ma chérie, j’ai mal à tête! PDF

Jeux et concours Pas ce soir ma chérie, j’ai mal à tête! PDF est là? 296 et ma semaine en images.


Élisabeth, une jeune fashionista célibataire, vient de terminer ses études. À vingt-six ans, elle rêve non seulement d’entreprendre une carrière fructueuse, mais aussi de trouver le grand amour.
Élevée à l’ère de l’hypersexualisation et des cours de sexualité par le biais de la pornographie sur Internet, la jeune femme ne rencontre que des hommes ayant écarté le romantisme pour s’adonner au sexe récréatif et extrême. Pas question pour Élisabeth de suivre cette mode-là uniquement parce qu’elle est dictée par certaines stars !
Jusqu’au jour où, enfin, le destin fait son œuvre. Élisabeth a le coup de foudre pour l’homme idéal qui, contre toute attente, n’est pas aussi parfait qu’elle croyait…

Une semaine de reprise, après 2 semaines de vacances fatigantes, et voilà que je me prends à rêver à de vraies vacancestu sais, celles des parents. Bon allez, un weekend ce serait top. Je veux du répit pendant quelques heures, un RTT de parent, ça devrait exister. Sinon cette semaine, j’ai fait mon best nine 2018 et je l’ai trouvé représentatif.

On a fait la galette avec des amis. 3 fèves, c’est 3 enfants contents sur 6. Il faut que je trouve d’autres fèves pour la prochaine. Le truc sympa ça a été aussi de faire la galette avec les diablotins. Polochon a eu la couronne Mickey, achetée chez Disneyland pour la Pouillette il y a bien 10 ans. Elle est rentabilisée, on la ressort chaque année.

On a gardé encore un peu la déco de Noël. Rien que pour ce joli bouquet de mimosa qui va très bien avec. Et j’ai dévoré une montagne de kakis bios offerts par ma coupine K, trop bons. J’aime tellement les kakis, je pourrais en manger 4 kg en une journée. J’ai trouvé une petite heure et demi pour aller nager. Que du bonheur, à part l’eau horriblement froide, et pourtant je ne suis pas une chieuse avec ça. L’explication: la piscine a été vidangée pendant les vacances et ils ont oublié de chauffer l’eau avant le matin même de l’ouverture.

C’était pas tenable, les gens ressortaient. J’ai fait mes 60 longueurs et je n’ai même pas chopé la crève mais j’étais moulue. Cromignon a joué au paparazzi  et m’a prise en photo quand je l’accompagnais à son cours de natation, j’en ai profité pour te montrer mes bottines et ma robe Molly Bracken, les deux achetées d’occasion pour une bouchée de pain. Les soldes, c’est pas trop ma came. Sauf quand j’ai vraiment besoin d’un truc précis. Et cette photo floue de moi en pyjama, de dos, préparant le repas avec Polochon dans le dos.

Le portage reste un élément important de ma vie de maman et de sa vie de petit gars, ça nous sauve bien la mise à tous les deux souvent. Là, je faisait à manger, il voulait un câlin. Merci Ptitsy Moloko pour la rapidité d’installation, la beauté et le confort avec un grand petit de 3 ans. On s’est tous régalés avec les yaourts végétaux Andros, ils sont super bons et sans soja. L’avantage avec les grandes marques c’est qu’on les trouve à peu près partout, ce qui n’est pas toujours évident quand on mange sans lait animal comme moi. J’ai admiré des ciels superbes, rouges flamboyants, comme sur cette photo prise du lycée de la Pouillette où je suis allée passer 3h pour sa réunion parents-profs. Best réunion parents-profs depuis longtemps d’ailleurs, à noter.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.