Orchestre Rouge : L’internationale terroriste des années de plomb PDF

Please forward this error screen to cloud1. Please forward this error screen to cloud1. L’existence de ces unités clandestines de l’OTAN est restée un secret bien gardé durant la guerre froide jusqu’en 1990, quand une branche de ce réseau international fut découverte en Italie, orchestre Rouge : L’internationale terroriste des années de plomb PDF le nom de code Gladio, qui signifie glaive. Gladio a été mis en place sous l’égide de la CIA et du MI6 comme structure de l’OTAN répondant directement au SHAPE.


Presque dix ans après Nos belles années de plomb, Gabriele Adinolfi, figure historique de la droite radicale italienne,  revient sur cette tragique période qui a secoué son pays, avec un ouvrage choc longuement mûri qui intègre les apports de nombreux travaux ayant vu le jour depuis lors et constitue un gros pavé dans la mare du politiquement correct et des mensonges de l’historiographie officielle. Comme l’écrit Michel Drac, dans un extrait de sa préface : ‘Et notre nouveau Münchhausen (…) de décrire minutieusement le travail des services de renseignement, et des réseaux divers qu’ils actionnent. Et de remonter encore, derrière eux, aux forces qui les commandent, et qu’il nomme précisément, dans le cadre précis des années de plomb italiennes : la Commission Trilatérale, en guerre pour imposer sa vision du globalisme à d’autres forces oligarchiques transnationales, le coeur des réseaux maçonniques en Italie, et, dans le rôle d’un pôle associé mais néanmoins capable de définir des lignes d’interdiction aux autres pôles, le gouvernement et les sponsors internationaux de l’Etat d’Israel. Les enseignements de cette enquête sur l’Italie des années de plomb doivent être intégrés en France. (…) Ces enseignements doivent être intégrés sous l’angle technique, organisationnel et théorique. La situation qui est en train de se créer en France est en effet dans une certaine mesure isomorphe à celle qui existait, mutatis mutandis, dans l’Italie des années de plomb’.

Le même Montanelli a écrit en 1997 :  Moi aussi je me sens choqué et un peu offensé. Article détaillé : stratégie de la tension. En 2008, le documentaire Les Derniers jours d’Aldo Moro réalisé par Emmanuel Amara propose les témoignages de Steve Pieczenik, ancien membre du département d’État américain, et de Francesco Cossiga, ministre de l’Intérieur de l’époque, qui affirment que Gladio et la CIA ont été impliqués dans l’enlèvement d’Aldo Moro via la manipulation des Brigades rouges. En revanche, pour le théoricien d’extrême-droite Gabriele Adinolfi qui a consacré plusieurs ouvrages aux  années de plomb , le réseau Gladio ne joua pas un rôle important dans la stratégie de la tension et ne fut pas utilisé pour empêcher la marche du PCI vers le pouvoir.

Article détaillé : attentat de la piazza Fontana. Le 12 décembre 1969, l’attentat de la piazza Fontana fait 17 morts et 88 blessés à Milan. L’extrême gauche, en particulier le mouvement autonome, est immédiatement désigné à tort comme responsable de l’attentat. L’anarchiste Giuseppe Pinelli, accusé d’être l’auteur du massacre, est arrêté par la police. Il meurt défenestré quelques jours plus tard. Nul lien direct n’a été cependant établi par la justice, entre les terroristes néofascistes visés par l’enquête subséquente et l’organisation Gladio.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.