Nouveau manuel de numismatique du moyen âge et moderne. 2 (Éd.1890) PDF

Tombouctou, accessible aux seuls musulmans, se situait hors de l’aire politique arabe proprement dite, mais non de sa zone d’influence culturelle. Article détaillé : Esclavage dans le monde arabo-musulman. La traite concerne toutes les périodes de l’Histoire ainsi nouveau manuel de numismatique du moyen âge et moderne. 2 (Éd.1890) PDF toutes sortes de populations, mais sa source la plus importante se trouve en Afrique.


Nouveau manuel de numismatique du moyen âge et moderne. 2 / 1 / par J.-Adrien Blanchet,…
Date de l’édition originale : 1890
Sujet de l’ouvrage : NumismatiqueNumismatique médiévale
Collection : Manuels Roret

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

En général, il s’agit de la traite des Noirs, mais, en fonction de l’époque et de l’aire géographique considérée, on distingue plusieurs types de traites. Datée de l’an 860 de notre ère, une inscription trouvée dans l’est de Java mentionne, dans une liste de domestiques, la présence de Jenggi, c’est-à-dire du Zenj : l’Afrique. Une inscription javanaise ultérieure parle d’esclaves noirs offerts par un roi javanais à la cour impériale de Chine. L’histoire de la traite soulève de nombreux débats parmi les historiens. Les spécialistes s’interrogent en premier lieu sur le nombre d’Africains déportés. Le deuxième obstacle à l’histoire de la traite orientale est celui des sources. Muruj adh-dhahab ou Les Prairies d’or, qui est le manuel de référence des géographes et des historiens du monde musulman.

Description de l’Afrique et de l’Espagne. Ses commentaires sur les peuples subsahariens, comme sur les Arabes, y sont sévères. Son œuvre porte surtout sur l’Égypte musulmane. Une mère l’informe des treize années d’esclavage d’elle-même et de ses huit enfants, elle en désigne six d’entre eux. Un musulman conduit des esclaves chrétiens à l’aide d’un grand fouet.

Manière dont les prisonniers chrétiens sont vendus comme esclaves au marché d’Alger, gravure hollandaise de 1684. Joao de Castro, Roteiro de Lisboa a Goa, 1538. Travels to Discover the Source of the Nile, 1790. El trato de Argel, Los baños de Argel. Albert Londres mentionne dans son livre-reportage Pêcheurs de perles, 1931, le commerce clandestin d’esclaves en 1925 en Arabie.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.