Non-meurtre PDF

Cet article est une ébauche concernant le droit. Si ce bandeau non-meurtre PDF’est plus pertinent, retirez-le. Articles détaillés : Circonstance atténuante et Circonstance aggravante. Il s’agit du  fait de donner volontairement la mort à autrui  et est puni de trente ans de réclusion criminelle.


Ce livre est en premier lieu soumis à la considération et à la réflexion critique du monde des sciences politiques à l’échelle planétaire, des étudiants de première année aux professeurs émérites. Pas plus l’âge que le niveau d’érudition ne semble changer grand-chose à la présomption prédominante que tuer fait inévitablement partie de la condition humaine, et que la théorie comme la pratique politiques doivent l’accepter. Nous espéron que les lecteurs se joindront au mouvement de questionnement de cette présomption et contribueront par des réflexions et des actions à construire le chemin vers un avenir mondial sans meurtre.

Le meurtre suppose la réalisation d’un élément moral et matériel. L’élément moral se caractérise par un dol général et un dol aggravé. L’auteur doit avoir commis des violences volontaires dans l’intention de provoquer la mort d’autrui. Si le résultat n’aboutit pas malgré la volonté de l’auteur, on parle de tentative de meurtre. Un meurtre par autodéfense est un acte volontaire mais à causes atténuantes.

Il est faiblement puni s’il y a preuve de l’agression. Lorsqu’il y a préméditation, on parle d’assassinat. Le meurtre général se caractérise par la volonté de commettre un acte de violence envers une personne. Il se caractérise par la volonté de tuer une personne. Il se caractérise par l’exécution de cette volonté.

This entry was posted in Romans et littérature. Bookmark the permalink.