Napoléon et la campagne de Russie : 1812 (Hors collection) PDF

Napoléon signe son abdication à Fontainebleau le 4 avril 1814. La campagne de Russie fut le commencement de napoléon et la campagne de Russie : 1812 (Hors collection) PDF fin. Cursus de Napoléon : ascension et chute, caricature anonyme allemande, v.


« Bérézina ! » Ce mot aujourd’hui passé dans le langage courant illustre à lui seul combien l’expérience de la campagne de Russie est ancrée dans la mémoire nationale. Cette mémoire est, du reste, partagée par les Russes qui font de 1812 un élément fondateur de leur histoire. 
L’affrontement des deux empires, alliés depuis 1807, qui se déroule dans la démesure avant de tourner au désastre, offre une dramaturgie qui se prête au récit : phase de préparation, début de la campagne jusqu’à son apothéose lors de l’entrée dans Moscou, bientôt en flammes, puis chute, avec cette lente retraite dramatique effectuée pour l’essentiel à pied, dans le froid glacial de l’hiver russe. 
Au-delà de la narration des principaux épisodes de cette expédition, une réflexion s’impose sur le traumatisme qu’a représenté cette tragique campagne. À travers des sources nombreuses, une littérature riche, Jacques-Olivier Boudon s’attache à croiser les approches pour nous aider à comprendre le rôle majeur de cet épisode dans la construction des mémoires européennes. 

Jacques-Olivier Boudon, grand spécialiste et auteur de nombreux ouvrages sur l’époque napoléonienne, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris IV-Sorbonne, est président de l’Institut Napoléon.

Les Cosaques à Paris, caricature d’Opiz. En désaccord avec le tsar Alexandre Ier au sujet de l’avenir de la Pologne, Napoléon décide en 1812 de marcher contre l’Empire de Russie. Première abdication, 12 avril 1814, conservée aux Archives nationales. Après sa défaite militaire, les maréchaux forcent donc l’Empereur à abdiquer.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.