Manuel du stagiaire en pharmacie PDF

Please forward this error screen to world-320. Travail délocalisé Un résultat très positif ! La visioconférence s’impose au Manuel du stagiaire en pharmacie PDF 29 ! Si vous arrivez directement sur cette page, sachez que ce travail est un rapport d’étudiants et doit être pris comme tel.


Il peut donc comporter des imperfections ou des imprécisions que le lecteur doit admettre et donc supporter. Remerciements Tout d’abord, nous tenons vivement à remercier l’Institut Supérieur de technologie d’Antananarivo et l’ensemble de ses collaborateurs pour leur accueil chaleureux, leur attitude constructive et leur patience à notre égard. La fellation est un rapport bucco-génital, le symétrique du cunnilingus pour la vulve. La fellation vise la stimulation du pénis à l’aide de la langue, des lèvres et de la bouche du partenaire. Plusieurs positions et techniques lui sont propres. Quelques-unes figurent même dans le très célèbre Kâmasûtra.

La fellation en elle-même ne peut pas causer de grossesse. Cependant, les partenaires, si l’un d’eux est une femme, devront veiller à éviter tout contact avec les parties génitales de cette dernière, notamment, à cause de l’usage quasi inévitable des mains dans cette pratique. La fellation peut aboutir à une éjaculation. De par sa nature, la fellation conduit à l’éjaculation buccale. Pour les fellateurs qui ne souhaitent pas recevoir de sperme dans la bouche, il faut donc être attentif aux prémices de l’orgasme, ou demander à son partenaire de se retirer lorsqu’il sent l’imminence de l’éjaculation. La fellation peut s’inscrire dans les préliminaires d’une relation coïtale, comme les massages, les caresses, le cunnilingus ou autres jeux sexuels. Dans ce cas, les partenaires éviteront généralement de la poursuivre jusqu’à l’orgasme.

La fellation est associée aux coïts anaux et vaginaux dans les pratiques dites « de l’anus à la bouche » et « du vagin à la bouche ». L’hygiène est aussi un facteur important. Il existe des sprays conçus pour anesthésier la gorge, ce qui supprime le réflexe physiologique qui empêche généralement cette pratique. L’irrumation est une fellation active de la part de la personne qui utilise son pénis dans l’acte, il n’est plus passif mais effectue un mouvement de va-et-vient avec son sexe dans la bouche de sa ou son partenaire. La pénétration du sexe est en général plus profonde. L’autofellation consiste, pour les hommes très souples, à se contorsionner pour pratiquer une fellation sur leur propre sexe.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.