Les travailleurs de l’innovation PDF

Cette page utilise des cadres, mais votre navigateur ne les prend pas en charge. Mise à jour 2011 Les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales constituent le plus complet des instruments qui existent aujourd’hui concernant la responsabilité des entreprises. Une mise à jour des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales a été adopté les travailleurs de l’innovation PDF 25 mai 2011. Ce livret comprend la version officielle du texte, des procédures de mise en oeuvre et des commentaires, de cette mise à jour.


Cet ouvrage révèle la tension entre exploration et exploitation que l’on retrouve au cœur du travail. Les cas analysés permettent de cerner le processus d’innovation en retrouvant cette tension que les acteurs visent à résoudre en démontrant le caractère praticable des solutions nouvelles issues de leurs expérimentations. Entendue comme un bouleversement de l’activité économique, l’innovation oblige alors à considérer l’ensemble des salariés dans la mise au point de nouvelles manières de produire.

L’expression open innovation a été proposée et promue par Henry Chesbrough, professeur et directeur du Center for Open Innovation à Berkeley. Les entreprises innovantes cherchaient à protéger leurs découvertes en les maintenant confidentielles. Elles faisaient peu d’efforts pour assimiler des innovations venant de l’extérieur de leurs laboratoires de recherche et développement, d’autant que ces innovations n’étaient elles-mêmes diffusées qu’avec retard en raison du secret qui entourait leur élaboration. Une grande part de l’innovation ouverte se rapporte à de l’innovation incrémentale de processus. Plus largement, on peut inclure dans l’innovation ouverte la création de nouveaux modèles économiques construits sur la base d’idées empruntées à des domaines différents mais constituant finalement un tout cohérent. L’innovation ouverte modifie en profondeur les frontières de l’entreprise. Dans le paradigme de l’innovation fermée, une entreprise doit contrôler la génération de ses propres idées, ainsi que la production, la commercialisation, la distribution, l’entretien, le financement et le soutien.

Par conséquent, il a été laissé à d’autres sociétés de prendre le nouveau cycle de développement de produits à leurs charges. Il n’y avait pas le temps d’attendre que la communauté scientifique soit plus impliquée dans la pratique de l’application scientifique. La disponibilité croissante et la mobilité des travailleurs qualifiés. La croissance du marché du capital-risque. Possibilité externe à la société pour des idées qui prennent la poussière.

La capacité croissante des fournisseurs externes. Ces quatre facteurs ont abouti à un nouveau marché de la connaissance. La connaissance n’est plus exclusive à la société. Elle réside dans les employés, les fournisseurs, les clients, les concurrents et les universités. Si les entreprises n’utilisent pas les connaissances qu’elles ont en interne, quelqu’un d’autre l’utilisera. Pour faciliter l’innovation ouverte, une nouvelle catégorie d’acteurs a vu le jour celui  d’intermédiaires de l’innovation ouverte .

Ces intermédiaires peuvent être internes ou externes aux entreprises, digitaux ou humains. Elles s’organisent autour d’appel à innovation, avec des récompenses à la clef. Les laboratoires de Recherche peuvent en effet apporter des compétences de pointe aux industriels sous forme de prestations de services, de missions de consultance ou de collaborations de Recherche. Entreprises, qui est principalement orientée sur l’innovation technologique et l’innovation « de rupture », comme le seul type d’innovation ouverte. La notion d’Open innovation a rencontré aussi un certain nombre de critiques. L’Industrie pharmaceutique a aussi parfois fait appel à ce type de démarche pour tenter de trouver des médicaments qu’elles n’arrive pas à produire, dont avec un grand journal scientifique.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.