Les Révolutions de l’université: Essai sur la modernisation de la culture PDF

Ce mémoire a été refusé en Mai 2008. Les Révolutions de l’université: Essai sur la modernisation de la culture PDF second mémoire a été présenté en Septembre 2008.


Une étude sur le devenir de l’université française dans une époque qui voit l’éclatement des savoirs traditionnels, l’égalisation des conditions et des individus, l’explosion démographique. L’auteur parcourt les grandes étapes de la révolution universitaire, de l’invention médiévale jusqu’aux débats américains contemporains, pour finir sur des propositions concrètes en vue de sortir du marasme. « Copyright Electre »

Il a été soutenu et validé. Il s’agit de penser notre temps à l’aide de concepts et modèles plus appropriés à la situation. En connaître les limites n’empêche pas de penser et de croiser les approches pour réfléchir à notre condition humaine à l’aube de ce nouveau millénaire. Il s’agit des changements dans l’histoire des sciences, de l’évolution des théories. Le paradigme est un modèle théorique de pensée, qui oriente la réflexion et la recherche scientifique. Pour cet auteur, l’histoire de la science est discontinue.

C’est une période qui vient après la modernité. Pourtant, il est difficile de dater le passage de la modernité à la postmodernité. Pour beaucoup de gens, la modernité continue encore à fonctionner. Pour ce qui nous concerne, la postmodernité c’est notre temps, elle vient en continuité et en rupture avec la modernité.

La pensée de Marx est en continuité avec la pensée moderne, notamment sur le rôle du progrès et de la science, sur la visée d’émancipation, mais il introduit aussi une rupture. Il commence par constater que l’histoire humaine est l’histoire de la lutte de classe. Pour lui, il n’y a pas de nature humaine, mais une ou plutôt des conditions humaines. Un se divise en deux : la société est une unité qui contient au moins deux classes : la bourgeoisie et le prolétariat.

This entry was posted in Romans et littérature. Bookmark the permalink.