Les Misérables – Tome IV – L’idylle rue Plumet et l’épopée rue Saint-Denis PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La les Misérables – Tome IV – L’idylle rue Plumet et l’épopée rue Saint-Denis PDF parisienne est presque une caste. On pourrait dire : n’en est pas qui veut.


Ce livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Ebooks libres et gratuits. L’achat de l’édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle.

Ce mot, gamin, fut imprimé pour la première fois et arriva de la langue populaire dans la langue littéraire en 1834. C’est dans un opuscule intitulé Claude Gueux que ce mot fit son apparition. Il ne mange pas tous les jours et il va au spectacle, si bon lui semble, tous les soirs. Si l’on demandait à la grande et énorme ville : Qu’est-ce que c’est que cela ? L’enfant qui figure sur La Liberté guidant le peuple a sans doute inspiré à Victor Hugo le personnage de Gavroche. Il ne les voit que de temps à autre, mais il aidera tout de même son père à s’évader de prison. Gavroche connaît bien la bande  Patron-Minette , des malfaiteurs que Thénardier sollicite pour ses mauvais coups.

Gavroche avait pris un panier à bouteilles dans le cabaret, était sorti par la coupure, et était paisiblement occupé à vider dans son panier les gibernes pleines de cartouches des gardes nationaux tués sur talus de la redoute. Et d’un bond, il s’enfonça dans la rue. Une vingtaine de morts gisaient çà et là dans toute la longueur de la rue sur le pavé. Une vingtaine de gibernes pour Gavroche, une provision de cartouches pour la barricade.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.