Les Eaux de Chateauneuf, près de Riom PDF

Cet article est une les Eaux de Chateauneuf, près de Riom PDF concernant une commune du Puy-de-Dôme. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.


Les Eaux de Chateauneuf, près de Riom, par V. T.
Date de l’édition originale : 1837

Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Les thermes et le bourg, en arrière-plan. Le pont du Braynant, sur la Sioule, en aval de Châteauneuf. Châteauneuf-les-Bains est une commune située sur les deux rives de la Sioule. La Sioule fait à cet endroit un méandre très marqué, qui entoure la colline où se trouvait l’ancienne église de Saint-Cirgues.

Le bourg actuel se trouve sur la rive gauche, au lieu de La Chaux. Braynant, sur la route qui longe la Sioule vers le pont de Menat et Ébreuil. Il s’y ajoute deux passerelles plus proches du bourg. Une voie romaine traverse la Sioule à gué, près du lieu-dit le Got.

Au Moyen Âge, la route passe plus au sud et traverse la rivière en amont, au Bordas, sur un pont de pierre, dont une culée subsistante sert d’appui à la passerelle moderne. 1er janvier 2017, de la communauté de communes Combrailles Sioule et Morge. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. L’accueil fut généreux, chaleureux, et ceux qui en bénéficièrent s’en souviennent avec émotion. Il est situé sur la commune de Blot-l’Église. L’activité thermale est attestée depuis l’époque gallo-romaine.

Cachée et sauvée à la Révolution, elle a ensuite été déposée dans la chapelle Saint-Valentin. Sibérie, découvreur en 1848 et exploitant d’une mine de graphite près du lac Baïkal. Châteauneuf et s’attacha à la station. Jean-Pierre Blazin, Châteauneuf-les-Bains, Évian, Cleopas, 2009. Il ne reste pratiquement rien de cet édifice, qui se trouvait à l’emplacement du cimetière. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016. Calendrier départemental des recensements, sur insee.

This entry was posted in Droit. Bookmark the permalink.