Le tarot initiatique, symbolique et ésotérique PDF

La théorie des analogies et correspondances considère les parties du monde et la nature comme analogues et leurs éléments en correspondances. La Nature est construite d’après un type primitif qu’on trouvera répété, sinon dans sa forme du moins dans son essence. En considérant la marche du Soleil, nous pouvons donc découvrir la loi d’évolution générale applicable à tout. Robert Amadou :  L’occultisme est l’ensemble des théories et des pratiques fondées sur la théorie des correspondances selon laquelle tout objet appartient à l’ensemble unique et possède avec tout autre le tarot initiatique, symbolique et ésotérique PDF de cet ensemble des rapports nécessaires, intentionnels, non temporels et non spatiaux.


Antoine Faivre : « Il existerait des correspondances symboliques et réelles entre toutes les parties de l’univers visible et invisible. L’on peut distinguer deux sortes de correspondances. La pensée par analogies et correspondances remonte aux Sumériens, vers 2800 av. Langdon, Sumerian Liturgies and Psalms, 1919, p. Poèmes magiques et cosmologiques, Les Belles Lettres, 1993, p. Le premier théoricien, en Occident, est Pythagore, vers 530 av. Autrement dit, on retrouve les mêmes forces aux divers niveaux de la nature, avec équivalences.

Tous contiennent en eux le nombre 10 et lui doivent leur perfection. Pour la pyramide, le nombre 4 domine dans les angles et dans les faces, le nombre 6 dans les arêtes, ce qui donne 10 . La cité est l’image agrandie de l’âme. Les stoïciens utilisent régulièrement l’analogie, moins les correspondances. Il note en outre que l’on peut intercaler assez exactement les cinq solides de Platon entre les orbes des six planètes connues à l’époque, c’est-à-dire que les proportions des orbes planétaires sont exactement réglées par des rapports géométriques remarquables. Le plus célèbre théoricien demeure Swedenborg.

Comme de longs échos qui de loin se confondent Dans une ténébreuse et profonde unité, Vastes comme la nuit et comme la clarté, Les parfums, les couleurs et les sons se répondent. La célèbre école d’architecture et d’art Bauhaus, dès 1919, établit des corrélations entre formes, couleurs, sons. Kandinsky justifie les couleurs par leur musique, il assimile les couleurs à des sons. Paul Klee compare les couleurs à des voix.

ABC illustré d’occultisme, posthume, 1922, Dangles, p. En 1906, un membre de la l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée, fonde son propre groupe et système magique comme mystique, l’Astrum Argentum sur les bases même de ces correspondances. C’est une forme d’Encyclopédie pratique qui intègre de nombreux enseignements de Traditions et d’Ordres Initiatiques et Ésotériques tels que la Golden Dawn, l’Astrum Argentinum, l’Ordo Templi Orientis, l’Aurum Solis, le Collegium Rosæ Crucis, les Gold-und Rosenkreutzer, ou Rose-Croix d’Or, différents Rites de la Franc-Maçonnerie, et de la Maçonnerie dite de marge. Mais aussi différents systèmes de la Kabbale Judaïque et Chrétienne. Les Chinois, grands amateurs de classifications, ont été les plus théoriciens dans ce domaine. Les grands textes sont le Hong fan.

Quels phénomènes donneraient une assise expérimentale à la doctrine des analogies et correspondances ? Le plus important est le phénomène de synesthésie. Aleister Crowley, 777 and other Qabalistic Writings, Samuel Weiser Inc, 1973. 26 : les « séries correspondantes » chez Platon.

Kabbalistiques selon la Tradition Rosicrucienne, Sesheta Publications, coll. Orphée, Poèmes orphiques et cosmologiques, Les Belles Lettres, 1993. Un dieu parmi les hommes, Les Belles Lettres, 2002. Platon, Gorgias, 508a : « À ce qu’assurent les doctes , le Ciel et la Terre, les Dieux et les hommes sont liés entre eux par une communauté, faite d’amitié et de bon arrangement, de sagesse et d’esprit de justice, et c’est la raison pour laquelle, à cet univers, ils donnent, mon camarade, le nom de cosmos, d’arrangement. André-Jean Festugière, La Révélation d’Hermès Trismégiste, t. Eugenio Garin, Moyen Âge et Renaissance, trad.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.