Le style Louis XV PDF

Salon Louis XV au château de Talcy. Le style Louis XV est initialement un style caractéristique de sièges, qui a ensuite influencé tous les arts de son époque. Ce style fut une pure création des ébénistes et plus particulièrement le résultat d’une avancée technique majeure dans la fabrication des sièges. C’est presque toujours une innovation technique qui met fin à le style Louis XV PDF répétition des styles classiques, qui permet d’explorer de nouvelles formes et qui déclenche l’apparition d’un renouveau stylistique.


Cela est particulièrement vrai pour le style gothique, le style Louis XV et l’Art nouveau. Les inventeurs du style Louis XV sont de véritables créateurs au sens moderne du terme, qui révolutionnent la façon d’envisager le mobilier et la décoration intérieure. De nombreux ouvrages font référence à ce style sous le nom de rocaille ou rococo, surtout quand il s’agit de projets complets de décoration intérieure faits par des ornemanistes. Le style Pompadour, style de transition entre 1750 et 1774, s’inspire de celui de Louis XV, mais s’écarte des caprices de la rocaille et prélude au renouveau classique de l’époque Louis XVI. Les décors de l’hôtel de Soubise à Paris sont l’un des plus beaux manifestes subsistants du style Louis XV en art décoratif. Il s’annonce déjà dans le style Régence et se prolonge dans les périodes suivantes, surtout en province. Il ne coïncide que très approximativement avec le long règne du monarque : 1715-1774.

La marquise de Pompadour, par Maurice Quentin de La Tour, 1755, Louvre, Paris. L’ondoiement du style Louis XV fait place peu à peu à la majesté rigide du style Louis XVI au cours de la période suivante où l’on parle de style Transition. Le style Louis XV succède au style Régence qui en est une ébauche par l’abandon progressif de l’inspiration classique qui prévalait depuis la Renaissance, et qui se laisse tenter par le baroque. Fauteuil d’époque Louis XV, Fauteuil à la reine, recouvert d’une tapisserie de Beauvais inspirée des Fables de La Fontaine. En réaction au style Louis XIV où le mobilier devait dégager de la puissance et imposer le respect au point d’en devenir écrasant, il se caractérise par sa légèreté : le mobilier Louis XV est charmant, élégant, léger et invite plus à la détente et aux distractions de la cour qu’à la solennité. Comme le rappelle l’abondance de courbes et de motifs comme les coquillage, les feuillages ou les guirlandes, ce style puise une partie de son inspiration de la nature.

C’est un style qui se caractérise par une recherche d’intimité et de confort. Pour la première fois depuis le Moyen Âge, on voit réapparaître l’asymétrie. Les petites commodes, souvent asymétriques n’en sont pas moins toujours équilibrées. Sans pouvoir dire pourquoi au premier coup d’œil, il en résulte une impression de fantaisie élégante et mutine. On donne priorité au décor plus qu’à la forme utile, par exemple sur les commodes, les décors en bronze se prolongent d’un tiroir à l’autre, jusqu’à faire disparaître l’intersection entre eux. Le mobilier est repensé pour occuper tout l’espace des pièces, et non plus seulement la périphérie comme on peut le voir encore de nos jours au Château de Versailles.

C’est ainsi que l’envers des dossiers est plus travaillé. La ceinture des sièges devient galbée en plan, mais aussi pour la première fois en élévation. C’est le règne des Ornemanistes, nouvelle profession ancêtre des décorateurs : ils s’intéressent à un projet de décoration intérieure dans son intégralité, depuis les lambris, stucs et peintures jusqu’aux meubles et aux lustres. Les meubles Louis XV sont souvent ornés de motifs en bronze dans le style rococo. Les sièges sont garnis de soieries fleuries, et sont souvent entièrement dorés. Les meubles sont souvent garnis de panneaux de laques d’Extrême-Orient. Le mobilier se compose essentiellement de petits meubles.

This entry was posted in Manga. Bookmark the permalink.