Le Parlement en sa Cour : Etudes en l’honneur du professeur Jean Hilaire PDF

Antiquité, le Le Parlement en sa Cour : Etudes en l’honneur du professeur Jean Hilaire PDF Âge et l’époque moderne – et aux études parlementaires dans leur diversité. La revue est indexée dans la Bibliographie annuelle d’histoire de France, dans la base Scopus et l’International Bibliography of the Social Sciences. It deals with late modern and contemporary political history and parliamentary studies, mainly in France and in Europe.


En ce début de XXIe siècle, le temps est venu de la reconnaissance d’une histoire ouverte à la spécificité technique du droit qui, s’appliquant à des pratiques sociales et surmontant les barrières canoniques pour dérouler une chronologie continue, manifeste la complémentarité d’approches qui, si elles produisent des types d’histoire passablement différents, postulent une bonne reconnaissance mutuelle. À l’impossibilité d’une histoire du droit sans les institutions, répond celle d’une histoire des institutions sans le droit. Inspirées par l’oeuvre de Jean Hilaire, les contributions présentées dans ce volume se veulent le développement de cette évidence qui relève d’une pluridisciplinarité bien entendue, et dont les archives du Parlement de Paris constituent l’exemplaire champ d’application.

Each thematic issue contains about ten original articles, commented rare sources and a book review. Faut-il tourner le dos à la politique ? L’Espagne vient de traverser une crise politique sans précédent depuis la mort de Franco. De décembre 2015 à octobre 2016, la monarchie parlementaire espagnole n’a pu se doter d’une majorité parlementaire en dépit de deux élections générales. Articles de recherches et commentaires de sources convoquent différents acteurs, représentants, partis, agents économiques et médias et examinent non seulement leurs pratiques, de la résistance à la fraude électorale en passant par le caciquisme, mais aussi leurs relations à la nation, leurs territoires et leurs mémoires.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.