Le livre d’or de l’effort colonial français pendant la Grande Guerre 1914-1918. PDF

Description de l’image Baron Pierre de Le livre d’or de l’effort colonial français pendant la Grande Guerre 1914-1918. PDF. La devise olympique  Citius, Altius, Fortius  qui veut dire  plus vite, plus haut, plus fort  est empruntée à Henri Didon. Jeux olympiques de l’ère moderne en 1894 et de fonder le Comité international olympique, dont il est le président de 1896 à 1925. Cet intérêt pour le domaine scolaire ne va pas sans le mettre en concurrence avec les tenants de la gymnastique et de l’éducation physique, plus proches des préoccupations de la IIIe République.


Sa légendaire dimension humaniste, enfin, est contestée par des chercheurs qui, textes à l’appui et non sans anachronisme, décèlent chez lui un esprit colonial teinté de racisme et une misogynie affirmée. Toutefois, des études récentes semblent émettre des avis plus nuancés. Voir loin, parler franc, agir ferme. Louis XVIII, premier baron de Coubertin en 1821 puis maire de Saint-Rémy-lès-Chevreuse jusqu’à sa mort en 1871.

Normandie, où Pierre passe son enfance. Plaque commémorative 20, rue Oudinot, à Paris. Pierre de Coubertin fait ses études de 1874 à 1881 chez les jésuites de l’école Saint-Ignace, rue de Madrid, où il semble se destiner au métier des armes. Coubertin est multiple champion de France de tir au pistolet.

Le coeur de Pierre de Coubertin repose à Olympie après 1937. Simultanément et pendant trois ans, il observe le plan de formation sociale et morale des établissements scolaires britanniques, qu’il considère comme une des causes de la puissance de cette nation. Cependant le corps enseignant et les parents d’élèves ne le suivent pas. Il se rallie alors à la République, se mettant à dos sa famille et le clan royaliste. Son histoire personnelle se confond ensuite beaucoup avec celle de l’olympisme.

En 1914, âgé de 51 ans, il se met au service de la Nation mais il n’est pas envoyé au front, en dépit de ses demandes réitérées. Au sortir de la guerre, en 1920, l’hôtel familial de la rue Oudinot est vendu et Coubertin s’installe définitivement en Suisse, d’abord à Lausanne en 1922, puis à Genève à partir de 1934. La Grange, à Genève, sur la rive gauche du Léman. En 2010, le bouclier de Brennus reste le trophée du championnat de France de rugby. Il y contribue particulièrement au développement du sport scolaire.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.