Le Duc de Lauzun et les dernières années de l’Ancien Régime. PDF

Gaulliste de la première heure, il a été député, ministre, sénateur, conseiller général et maire. Nommé membre du Conseil constitutionnel français en 1997, il le Duc de Lauzun et les dernières années de l’Ancien Régime. PDF cette institution de 2000 à 2004.


Il y obtient le baccalauréat en 1939 puis est admis en hypokhâgne à Rennes. En 1941, il envoie de Londres une lettre à ses parents pour leur expliquer son engagement. Alphonse de La Bourdonnaye-Blossac et d’Élisabeth de La Panouse, elle-même fille de Sabine de Wendel. ENA, bénéficiant d’un régime d’accès facilité et raccourci à cette institution, en tant qu’engagé volontaire au côté de la France libre. En 1958-1959, il est conseiller technique puis directeur de cabinet du garde des Sceaux Michel Debré.

Entre le 4 juin et le 14 juillet 1958 il travaille, avec un petit groupe informel sous le contrôle du général de Gaulle, à la rédaction de la constitution de 1958 qui régit la Cinquième République. En janvier 1959, il devient directeur adjoint de cabinet du Premier ministre Michel Debré. Il est nommé, en juillet 1959, haut-commissaire puis, à partir du 8 août 1960, le lendemain de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, envoyé exceptionnel plénipotentiaire en Côte d’Ivoire. Il est député de la Dordogne entre 1962 et 1981 avec des interruptions de son mandat lors de ses fonctions ministérielles. En 1964, il échoue aux élections cantonales en Dordogne. Aux élections municipales de mars 1965, il est candidat à la mairie de Périgueux. Il est battu par le maire radical sortant Lucien Barrière.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.