La Suppression des jésuites PDF

Le supérieur général des jésuites actuel, Arturo Sosa Abascal, a été élu le 14 octobre 2016 par la 36e congrégation générale. Pour saint Ignace une congrégation générale est la  Compagnie qui se rassemble  , et cela se fait rarement sauf s’il y a des questions importantes à traiter. Cependant elle doit la Suppression des jésuites PDF nécessairement convoquée pour l’élection d’un supérieur général.


Ce livre comporte une table des matières dynamique, a été relu et corrigé.
Il est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse électronique.

Jean le Rond D’Alembert (1717 – 1783) est un mathématicien, philosophe et encyclopédiste français.

La Suppression des jésuites est une œuvre de Jean le Rond d’Alembert.

Extrait :

La suppression des Jésuites fut ordonnée une première fois en 1762. À cette époque, ils avaient inauguré des façons de faire qui n’étaient pas du goût de la cour. Ils s’étaient attaqués aux auteurs de l’Encyclopédie et surtout à Voltaire qui, las enfin de continuelles escarmouches, s’étaient décidés à répondre. Et le réveil du lion avait été terrible, d’autant plus que les jésuites ne trouvèrent pas un défenseur. Voici d’ailleurs ce qu’écrivait d’Alembert en 1765.
Il faut avouer que les jansénistes, qui ne se sont jamais piqués d’être fins, l’ont été dans ces derniers temps bien plus qu’ils ne pensaient, et que les jésuites, qui se piquent de l’être beaucoup, ne l’ont été guère. Ils ont donné comme des sots dans un panneau que leurs ennemis leur ont tendu sans s’en douter. Le gazetier janséniste, excité seulement par le fanatisme et la haine (car ce satirique imbécile n’en sait pas plus long), a reproché aux jésuites de poursuivre dans les jansénistes un fantôme d’hérésie, et de ne pas courre sus aux philosophes qui deviennent de jour en jour, selon lui, plus nombreux et plus insolents. Les jésuites, bêtement, ont lâché leur proie qui se mourait, pour attaquer des hommes pleins de vigueur, qui ne pensaient point à leur nuire. Qu’est-il arrivé ? ils n’ont point apaisé leurs anciens ennemis, et s’en sont attiré de nouveaux dont ils n’avaient que faire ; ils le sentent bien aujourd’hui, mais il n’est plus temps.
Telle était la position de ces pères, lorsque la guerre allumée entre l’Angleterre et la France occasionna à la société le fameux procès qui a entraîné sa destruction…

Le supérieur général peut également nommer un nombre limité de délégués supplémentaires pour autant que le nombre de délégués élus reste supérieur à celui de ceux qui entrent à la congrégation en vertu de leur office. Ils n’ont pas de mandat ou d’agenda particulier mais agissent et votent en conscience pour le bien de la Compagnie et de l’Église. Dans les constitutions saint Ignace entre dans un très grand détail en ce qui concerne l’organisation d’une congrégation générale et l’élection d’un supérieur général. Il est particulièrement attentif à sanctionner et éliminer tout ce qui serait ambition personnelle lors d’une congrégation ad electionem. Toujours dans l’esprit voulu par saint Ignace une congrégation ad electionem se dote toujours d’une commission De ambitu chargée de recevoir et examiner d’éventuelles plaintes sur des questions d’ambition ou des attitudes qui ressembleraient à une campagne en faveur ou contre un candidat.

Des  assistants  le secondent dans son travail, sans avoir autorité décisionnelle. Les assistants forment le conseil consultatif auprès du général. Un  secrétaire de la Compagnie  est chargé de l’administration générale de la Compagnie. Au cours de l’histoire de la Compagnie, nombre d’entre eux devinrent supérieur général.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.