La révolution impossible: Mes années avec Socialisme ou Barbarie PDF

Ce blog veut être celui de la la révolution impossible: Mes années avec Socialisme ou Barbarie PDF de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.


Fin des années 40 : deux blocs se partagent le monde, mais une bande de jeunes refuse ce choix : être du bord des bureaucrates à l’Est ou des capitalistes à l’Ouest. L’ouvrage raconte l’histoire de ces iconoclastes et de leur organisation, dont l’auteur fit partie, Socialisme ou Barbarie. C’est aussi l’histoire de l’auteur, déchiré entre la fidélité à ses camarades et l’attraction des nouveaux courants culturels, comme le jazz, l’alpinisme, la littérature américaine, ou encore le nouveau cinéma.

Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. C’est mardi que le gouvernement devrait lever ses doutes sur le prélèvement de l’impôt à la source. Quel que soit le choix définitif, cette réforme, mise en chantier par François Hollande, n’a rien d’urgent. Le possible abandon du projet ne serait qu’un recul de plus dans le parcours du chef de l’Etat.

Pour avoir fait de l’économie la pierre angulaire de son mandat, le chef de l’Etat oblige à le juger à l’aune de ces résultats-là. Or, pour l’instant en tout cas, les bilans ne sont pas bons. Donald Trump, en comparaison, insuffle à son pays des performances spectaculaires. Le problème qui se pose désormais à Macron est celui de sa crédibilité dans son expertise d’ancien énarque et ancien banquier, conseillé par le gratin des affaires. Benalla ne fait pas de tempête dans un verre d’eau car le parquet fait tout pour minimiser ses infractions , qui mériteraient au moins 5 ans de prison et une forte amende. Benalla, qu’est ce que tu as fait du coffre?

Emelien qui a récupéré les enregistrements ? Mais pour ceux qui préfèrent les leurres , on peut aussi parler du prochain remaniement de l’après Hulot. Les classes moyennes et en particulier les propriétaires vont payer pour les autres. A Nice, Estrosi a introduit une nouvelle taxe foncière métropolitaine. La baisse puisse la suppression de la taxe d’habitation va scinder le pays entre ceux qui payent et ceux qui usent et abusent. Dans ce pays, au lieu de rassembler, on divise. S’il n’y avait rien d’urgent, on ne voit pas pourquoi ce serait un recul de la reporter d’un an.

Ce n’était pas primordial mais au vu des critiques qui perdurent sur certains réseaux, qu’aurait-on entendu s’il s’était enferré sur cette réforme. Dans la réforme du code du travail, les routiers en colère avaient réussi à maintenir les accords de branche. Devant l’opposition de la gauche, les biens mobiliers avaient été retirés de l’exonération de l’impôt sur la fortune. Quand on vous dit que les Gaulois sont réfractaires aux réformes. Mieux vaut avancer d’un mètre que de se casser la figure en voulant absolument sauter les deux mètres. Le projet de sélection à l’université a été largement amoindri.

Je ne suis pas sûr que ceux qui ont passé des journées entières dans les commissions de sélection soient du même avis. Il y avait autant d’inconvénients à faire ou à stopper ce projet. Au moins, l’affaire est tranchée ce que depuis des années n’avait su ou voulu faire aucun des gouvernements précédents. La réforme constitutionnelle a été renvoyée à plus tard. Ce sont les oppositions qui ne voulaient pas de cette réforme, de la France Insoumise aux LR, qui se sont, de manière politicienne, emparées de l’affaire Benalla pour empêcher le débat parlementaire sur le sujet. Un sort semblable plane sur le dispendieux service civique obligatoire. Si vous le jugez dispendieux, donc inutile, vous devriez vous réjouir s’il ne se faisait pas.

C’est si vrai que le président se garde d’engager la seule vraie réforme dont dépendent toutes les autres : celle de l’Etat dépensier et surendetté. Tout le monde veut que l’État dépense moins mais à condition que les coupes budgétaires ce soient pour les voisins. Celui qui a écrit « Révolution » se laisse voir de plus en plus en monarque solitaire et isolé du reste de la société. Comme quoi quelque chose ne va réellement pas dans sa tête car prétendre ne rien voir et dire dans son meeting : « Ils sont là. Ce sont eux nos vrais ennemis, puissants, organisés, habiles, déterminés.

Comment peut-il les voir et ne plus les voir quand il perd pied ? La reprise de cette phrase a disqualifié MLP, rares sont ceux qui l’ont comprise ! Macron c’est bien du vent, mais il ne se contente pas de décoiffer, il nuit gravement à son pays ! Bien évidemment d’accord avec votre constat Monsieur Rioufol. Macron, comme son pitoyable prédécesseur, n’a encore absolument engagé aucune des réformes susceptibles de guérir notre pays afin d’enrayer son agonie économique. A savoir comme vous le rappelez une baisse substantielle des dépenses publiques pour redonner de l’oxygène à nos entreprises.

Alors que Hollande avait bénéficié de la baisse des prix des hydrocarbures et des taux d’intérêt qui ont partiellement permis de masquer une partie des mauvais résultats de sa politique,il semble que Macron n’aura pas la même chance et nous devrions donc aller au devant de résultats de plus en plus alarmants sur le front économique. Et ce petit mec a en plus le toupet comme excuse d’accuser les français d’être allergiques aux réformes! Le prélèvement à la source dont personne n’a pu nous expliquer l’intérêt pour le pays car il est totalement inexistant fait partie de cette mascarade destinée à faire croire que l’on veut « transformer » le pays alors qu’il existe une infinité de modifications utiles dont ce pouvoir débile se garde bien de mettre en oeuvre par incompétence et par la trouille de réactions de la part des « progressistes » genre CGT dont le seul objectif est en fait l’opposé du vrai progrès. D’ailleurs quand la caravane passe le chien aboie plus haut que son .

This entry was posted in Droit. Bookmark the permalink.