La popularité du football : sociologie des supporters à Lens et à Lille PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Son histoire est mouvementée : en 1907, l’OL absorbe l’Iris Club lillois et le Stade lillois. L’Iris Club décide de reprendre son indépendance en 1924 avant la popularité du football : sociologie des supporters à Lens et à Lille PDF revenir vers l’OL en 1941 pour former l’Olympique Iris Club lillois. Bellevue, sur la Grand’Place de Lille.


D’abord favorables au professionnalisme, l’OL et son président emblématique Henri Jooris se rétractent ensuite par peur de perdre leur influence régionale. Poussé par la professionnalisation du SC Fives, le club franchit finalement le pas à son tour en 1932. En 1907, André Billy succède à André Nicodème en tant que président de l’OL. André Nicodème, président de l’Iris Club, devient le premier président de l’Olympique lillois.

Malgré ces échecs sportifs, la notoriété du club est grandissante grâce aux différentes rencontres amicales organisées par le club. L’Olympique lillois le 22 mars 1914 avant sa demi-finale du championnat de France 1914. En tant que champion du Nord, l’OL est qualifié pour le championnat de France USFSA. Pour leur première participation, les Lillois sont sortis en quarts de finale après une large défaite 4-1 contre le FC rouennais.

L’Olympique lillois le 13 octobre 1912 lors d’un match amical contre le Club athlétique du XIVe. L’équipe de l’Olympique lillois vainqueur du Trophée de France 1914 en battant la Vie au Grand Air du Médoc. Ces joueurs sont ainsi les champions de France toutes fédérations confondues. Ces investissements permettent à l’OL de récolter deux autres titres de champion du Nord. Paris, l’OL se défait facilement de l’US servannaise huit buts à un et se qualifie donc pour la finale du championnat.

Grâce à un doublé d’Albert Eloy et un but d’Alphonse Six, l’OL remporte le championnat de France USFSA 1914, son premier titre au niveau national, sur le score de trois buts à rien. Ainsi, l’OL participe au Trophée de France 1914 en qualité de champion USFSA. OL doit affronter la Vie au Grand Air du Médoc, champion de France de la FCAF. Durant la Première Guerre mondiale entre 1914 et 1918, les championnats régionaux et de France sont logiquement arrêtés par l’USFSA et les hommes appelés au front pour défendre la patrie.

Après la guerre, le football français entame son unification. Photo de la rencontre, un joueur de Lille prenant le dessus sur un Cannois. Quart de finale de la Coupe de France 1919-1920 entre l’AS Cannes et l’Olympique lillois. Les Cannois battent les Lillois deux buts à un. Cette restriction ainsi que la disparition des comités régionaux de l’USFSA permettent le rapide essor des ligues régionales. Dans les années 1920, un scandale vient frapper l’Olympique lillois et son président Henri Jooris. France 1930-1931 puis les quarts de finale de l’édition suivante.

Sportivement, le club reste une valeur sure de la DH Nord. Vice-champion derrière l’US Tourcoing en 1920, l’OL remporte de nouveau la compétition les années suivantes. En 1921, les Dogues deviennent champions dans une poule unique tandis qu’en 1922, ils terminent à la tête de leur groupe avant de s’imposer dans le tournoi regroupant les vainqueurs de groupe. Son avis sur la question va pourtant changer dans les mois qui suivent. C’est pourquoi Henri Jooris et l’OL refusent de s’engager dans le professionnalisme. Son successeur n’est autre que Gabriel Caullet, le vice-président en poste. OL à revenir sur sa décision de refuser le professionnalisme.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.