La maison : Une idée moderne PDF

Avec ses stores à rayures au-dessus de hautes fenêtres et ses la maison : Une idée moderne PDF locales, la construction est typique du pays. Modeste maison mauritanienne dans le Trarza. Une maison est un bâtiment d’habitation, souvent de taille moyenne destiné au logement d’une famille, ou encore plus imposante divisée en plusieurs résidences ou appartements.


Du poète David Henry Thoreau à Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, la maison individuelle n’a cessé, depuis 150 ans, d’offrir une alternative crédible à un urbanisme égaré dans des démarches dogmatiques, souvent déshumanisées. Le choix de la maison individuelle, plébiscité par 82 % de nos concitoyens, répond aux enjeux de la société française : la responsabilité environnementale à travers la maîtrise des énergies et les innovations en matière de développement durable, l’accession à la propriété – c’est-à-dire la constitution d’un patrimoine pour l’avenir -, le renouveau des territoires ruraux et périurbains et l’invention de modes de vie créatifs où chacun, grâce aux technologies de l’information, peut explorer à sa guise un champ universel de loisirs, de connaissances et d’expériences culturelles. La maison est une idée moderne car elle ne présume pas des parcours des citoyens et de leur vie future. « Une partie de la sérénité qu’il faut retrouver dans le pays dépend de la réussite des constructeurs de maisons individuelles », a déclaré Jean-Louis Borloo. L’essor de la maison individuelle a favorisé un nouvel art de vivre tolérant, généreux, ouvert sur le monde. L’Union Nationale des Constructeurs de Maisons Individuelles – UNCMI – veut faire partager la passion d’habiter d’une vaste majorité de nos concitoyens. « Respectueuses de l’environnement, a écrit Christian Louis-Victor, président de l’UNCMI, nos maisons sont conçues pour accompagner le cheminement d’une vie. »

La maison représente aussi l’ensemble des lieux de vie ou des espaces habités, ainsi que ses occupants ou résidents familiers. Elle est souvent considérée en  maisonnée  ou en symbole de la famille qui l’occupe. Le diminutif maisonnette est attesté en 1160. Le mot latin est construit sur le participe passé du verbe manere, mansus. 1801, une maison qui est agréable et confortable, agrémentée notamment d’un jardin, est souvent appelée du nom des anciennes maisons de campagne romaine : villa, en particulier lorsqu’elle est située dans un lieu de villégiature.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.