La maison de Coligny au moyen âge (Éd.1861) PDF

Armoiries des princes d’Orange aux siècles suivants : D’or, au cor d’azur, lié, enguiché et virolé de gueules. Elle est presque entièrement enclavée dans le Comtat Venaissin et la maison de Coligny au moyen âge (Éd.1861) PDF sa capitale dans la ville d’Orange, dans l’actuel département du Vaucluse, en France.


La maison de Coligny au moyen âge / par Edmond Chevrier
Date de l’édition originale : 1861

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Le titre de princesse d’Orange est actuellement porté par la princesse héritière Catharina-Amalia des Pays-Bas, de la maison d’Orange-Nassau. Le plus fameux des princes d’Orange est Guillaume Ier de Nassau, dit le Taciturne. Le comté d’Orange, situé dans la partie nord de l’actuel département du Vaucluse, aurait été fondé par Charlemagne. Saint-Empire romain germanique, car il faisait, avant son érection en principauté, partie du Royaume de Bourgogne. Le comté est passé en 1173 à la maison des Baux, puis la principauté est elle-même passée en 1388 à la maison de Chalon, et en 1544 à la maison de Nassau. Il revendique la Principauté d’Orange devant le Parlement de Paris. L’acquisition est reconnue au traité d’Utrecht, en 1713.

La principauté d’Orange sera réunie au Dauphiné en 1734, mais la maison d’Orange-Nassau avait renoncé à ses droits sur le territoire dès 1713. Guillaume III désigna dans son testament comme héritier Jean Guillaume Friso de Nassau, descendant de lignée mâle du frère du Taciturne et par les femmes du Taciturne lui-même. Article détaillé : Première maison des comtes d’Orange-Nice. Les seigneurs de Chalon et d’Arlay étaient une branche cadette de la maison régnante du comté de Bourgogne, appelée Maison d’Ivrée ou Anscarides. Elle accède à la tête de la principauté par le mariage de Jean III de Chalon-Arlay avec l’héritière des Baux-Orange. René de Nassau hérita de son oncle Philibert la principauté d’Orange et prit alors le nom et les armes de la maison de Chalon-Orange.

Guillaume le Taciturne, cousin du précédent, fut le premier stadthouder des Provinces-Unies. Jean Guillaume Friso de Nassau, descendant par lignée mâle d’un frère du Taciturne et arrière-petit-fils direct du Taciture. Orange devient par la loi le titre porté par l’héritier du trône. Alexander, Prince of Orange, Prince of the Netherlands.

De Prins van Oranje, oktober 2006. Arms of the children of queen Beatrix of the Netherlands. Wassenaar, najaar 2014, de Prinses van Oranje. Arms of the children of king Wilem Alexander of the Netherlands. Dans La Tulipe noire d’Alexandre Dumas, l’un des personnages principaux est le prince Souverain d’Orange, soutenu par les troupes orangistes face aux frères de Witt. Jean Pagnol, Valréas et « l’enclave des papes » tome 1, Aubenas, Lienhart, 1979, 297 p. Charles-Laurent SALCH, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen-Âge en France, Strasbourg, PUBLITOTAL, 1979, 1287 p.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.