La guerre d’Indochine vue par la CIA PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Drapeau de la Central Intelligence Agency. Sceau de la guerre d’Indochine vue par la CIA PDF Central Intelligence Agency.


Guerre d’indépendance pour les uns, guerre coloniale pour les autres, la guerre d’Indochine est également le théâtre de l’une des premières grandes confrontations entre le monde communiste et les puissances occidentales. La France, qui continue à panser les blessures de la Seconde Guerre mondiale et à tenter de redresser son économie, subit à partir de la fin de l’année 1949 en Indochine l’influence grandissante de la Chine communiste, qui commence à armer, à conseiller et à soutenir le Viêt-minh. Au fil des mois et des années, la crainte d’une intervention en force des armées chinoises pèse lourdement sur la stratégie militaire française. Les responsables français se révèlent incapables de prendre l’initiative, font interner des dizaines de milliers de soldats réfugiés de l armée de Tchang Kaï-chek, refusent l’envoi de troupes par la Corée du Sud, rejettent l’assistance de conseillers militaires américains, préférant recevoir quantité de matériel militaire, et envisagent même de créer de nouveaux bataillons de la Légion étrangère composés exclusivement d’Allemands. Ils ne parviendront jamais à susciter l’adhésion du peuple vietnamien envers son armée nationale et le gouvernement fantoche mis en place sous la responsabilité de l’empereur Bao Dai, considéré par tous comme un incapable. Plusieurs fois par mois, des officiers ou des hommes politiques français confient leurs inquiétudes ou leurs espoirs à l’ambassade des États-Unis à Saigon ou à Paris, et au consulat américain de Hanoi. Ces renseignements, ainsi que d’autres informations recueillies par des sources américaines, sont exploités par la CIA qui les fait paraître dans ses bulletins de renseignement quotidiens ou les utilise pour nourrir ses rapports. La lecture de ces notes publiées au jour le jour permet de revivre dans les conditions de l’époque la lente dégradation de la situation en Indochine. Mais elle donne surtout une vision nouvelle de cette guerre en dévoilant sans fard le bal des hypocrites auquel participent activement hommes politiques et chefs d état-major français, bien peu soucieux des soldats déployés sur le terrain.

1947 par le National Security Act, est l’une des agences de renseignement les plus connues des États-Unis. Emblème figurant sur le premier bâtiment de la CIA à Washington, D. Opérations, qui est responsable de la collecte du renseignement. Cette direction est également responsable du recrutement, de la formation et du suivi des agents de renseignements en poste à l’étranger. La CIA n’est pas autorisée à espionner des Américains, mais elle effectue certaines opérations sur le territoire des États-Unis depuis au minimum les années 1960. Un type de ces opérations est le recrutement clandestin de citoyens étrangers se trouvant sur le territoire américain pour qu’ils fournissent des renseignements sur leur pays d’origine ou des pays tiers.

Leurs couvertures sont soit commerciales, soit, à New York, sous couvert de l’ONU, diplomatiques. Le personnel de la CIA était prévu à 22 000 employés en 2012, en augmentation depuis le 11 septembre 2001 où il était estimé à 17 000. En 2003, la plus importante promotion de nouveaux agents de la CIA depuis 50 ans est arrivée. Formés durant un an au centre d’entraînement de la CIA à Camp Peary baptisé  La Ferme , ces recrues ont intégré le siège de Langley avec un salaire de départ de 45 000 à 60 000 dollars. Ces personnes ont été choisies parmi les 300 000 CV que l’agence a reçus entre 2001 et 2002, un quart provenant de l’étranger, le plus souvent de citoyens européens. Seuls les citoyens américains peuvent postuler à la CIA. Le quartier-général du service, bâti à Langley, en Virginie.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.