La Colonie du docteur Schaefer : une secte au pays de Pinochet PDF

Salvador Allende, élu démocratiquement en 1970. 1990 et 2000, la Colonie du docteur Schaefer : une secte au pays de Pinochet PDF ont entraîné l’exil de plusieurs centaines de milliers de Chiliens. Ses années de pouvoir lui permettent de s’enrichir considérablement à la faveur de dizaines de comptes bancaires détenus secrètement à l’étranger et d’une fortune en biens immobiliers. Augusto Pinochet perd le référendum de 1988 qu’il a organisé pour se maintenir au pouvoir et doit participer à la préparation de la transition vers la démocratie.


La colonie du Docteur Schaefer est un îlot de la vieille Europe, version aryenne, au pied de la Cordillère des Andes. Nous sommes en pleine campagne chilienne où cet ancien brancardier SS a constitué un  » paradis  » inexpugnable : barbelés, miradors, surveillance électronique, le lieu ressemble à un camp de concentration, en plus bucolique. L' » expérience  » dure depuis plus de quarante ans, depuis que Paul Schaefer et ses fidèles ont quitté une Allemagne ruinée par la guerre. Là, rarement le contrôle des êtres humains aura été poussé aussi loin sur terre : intimité réduite au minimum, contacts limités avec l’extérieur, travail obligatoire. Et gare au colon récalcitrant ! Aujourd’hui, le  » gourou  » est en fuite, plusieurs mandats d’arrêt sur le dos, dont un lancé par la France. Mais les siens résistent encore, et leurs soutiens sont puissants. La « Colonie Dignité » a en effet rendu des services : elle a servi de planque aux nazis; elle a été une base arrière de la dictature où les militaires chiliens ont appris à torturer;elle a fait du commerce, et même beaucoup d’argent ; c’est aussi parmi ses prairies rappelant la Bavière que le couple Pinochet aimait venir se détendre. Depuis 1997, la justice chilienne tente d’ajouter à cette ténébreuse histoire un dernier chapitre : Paul Schaefer est accusé de pédophilie. Plusieurs jeunes garçons chiliens, issus de milieux populaires, ont porté plainte pour abus sexuels après que l’un deux eut rompu le silence. À la manière d’un grand reportage, ce livre reconstitue une histoire au cœur de l’espionnage moderne au moment où les héritiers de l' » abominable Docteur Schaefer  » tentent de se refaire une virginité. Témoins, victimes, suspects, nous sommes allés les écouter jusque dans leurs silences. Un livre pour résister à l’impunité. Une enquête de Maria Poblete (journaliste franco-chilienne) et Frédéric Ploquin (grand reporter à Marianne), menée entre Paris, Bonn et Santiago du Chili.

Le premier Pinochet à vivre au Chili est un marin, Guillaume Pinochet, né à Saint-Malo, en Bretagne et arrivé à Concepción en 1720 avec un bateau chargé de marchandises, ne pouvant rien débarquer car seuls les royalistes espagnols avaient le droit de commercer. Augusto Pinochet lors d’un défilé militaire en 1971. En 1933, à 18 ans et après trois tentatives, il entre dans une école militaire. Chacabuco  à Concepción avant d’obtenir le grade de lieutenant en 1939.

Il devient commandant et officier d’état-major en 1953. En 1970, le président Eduardo Frei le nomme général de brigade. Après l’élection du docteur Salvador Allende à la présidence de la République, la situation économique du Chili se dégrade, notamment en raison des grèves incessantes, celle des camionneurs en tête. Fidel Castro pendant sa visite d’État au Chili. Le 23 août 1973, Prats démissionne. Article détaillé : Coup d’État du 11 septembre 1973 au Chili. La répression commence pour ses partisans ou suspectés tels : le stade national sert de prison à ciel ouvert pour 40 000 personnes.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.