L’Ours Blanc PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. L’Ours Blanc PDF Pompon opta pour la simplification des formes dans ses sculptures à partir de 1905. Une réduction en marbre a été exposée au Salon d’automne en 1923.


Version de petite taille de l’Ours blanc au musée des beaux-arts de Dijon. Reproduction de l’Ours blanc au jardin Darcy à Dijon. François Pompon, Ours blanc : avant 1933, musée de La Piscine, Roubaix , sur photo. François Pompon, Tête d’ours blanc : 1930, musée de La Piscine, Roubaix , sur photo. Exemplaire en plâtre de l’Ours blanc de Pompon au musée de l’Homme, site tripadvisor. François Pompon, Tête d’ours blanc : 1930, musée François Pompon, Saulieu , sur photo.

Ressources relatives aux beaux-arts : D’Art d’Art ! Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 2 août 2018 à 19:54. Un ours blanc dans le parc national Wapusk, Canada. Parfaitement adapté à son habitat, l’ours blanc possède une épaisse couche de graisse ainsi qu’une fourrure qui l’isolent du froid. Il chasse aussi bien sur terre que dans l’eau. Son espérance de vie est de 15 à 30 ans.

Cette espèce vit uniquement sur la banquise autour du pôle Nord, au bord de l’océan Arctique. Animal charismatique, l’ours blanc a un fort impact culturel sur les peuples inuits, qui dépendent toujours de sa chasse pour survivre. Ours blanc sortant sa tête de l’eau. L’ours blanc possède la morphologie d’un ours typique : un corps imposant, une fourrure abondante, une grande tête rectangulaire, de petites oreilles arrondies, une courte queue et des pattes puissantes et épaisses. Ses yeux, son museau, ses lèvres, sa peau et ses coussinets sont noirs.

Sa principale particularité est d’être le seul ours à manteau blanc. Ils ont une hauteur de 1 à 1,5 m au garrot. L’ours blanc a des prises de poids assez spectaculaires. Par exemple, au Canada, un ours blanc femelle a pris plus de 400 kg en neuf mois. En novembre, elle pesait 92 kg, mais au mois d’août, elle a été pesée à 505 kg. Des données récentes suggèrent que la masse des ours blancs décline.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.