L’hydraulique dans les civilisations anciennes : 5000 ans d’histoire PDF

La ville a sans doute été construite aux environs de 200 av. Ier millénaire, à l’Époque classique, Teotihuacan était la plus grande ville de toute l’Amérique précolombienne. 200 000 habitants, faisant de cette ville l’une des plus grandes du monde. Le site a l’hydraulique dans les civilisations anciennes : 5000 ans d’histoire PDF inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987.


Le nom de Teotihuacan désigne la cité, mais aussi une civilisation dont l’influence, à son apogée, s’étendait à la plus grande partie de la Mésoamérique. Cela donne à penser que les Mayas de la période classique de Teotihuacan l’ont considérée comme un endroit où poussent des roseaux semblable à d’autres colonies de la période postclassique au centre du Mexique qui prirent le nom de Tollan, comme Tula et Cholula. Il semble maintenant clair que Tollan peut être compris comme un terme générique maya appliqué à n’importe quelle grande colonie. Le nom de Teotihuacan est nahuatl, car il a été donné par les Aztèques plusieurs siècles après la chute de la ville. Les sources divergent sur l’étymologie de ce nom. Cette translittération signifiant  lieu de naissance des dieux , refléterait les mythes de la création du monde des Nahuas qui en fixaient l’origine à Teotihuacan. En nahuatl, selon les conventions orthographiques normales, un accent écrit n’apparaît pas dans cette position.

Cette prononciation et la prononciation espagnole te. Bernardino de Sahagún présente comme traduction une expression qui a fait fortune :  Le lieu où les dieux se réunirent . L’histoire de la fondation de Teotihuacan est assez mystérieuse, et l’origine de ses fondateurs est débattue. Pendant de nombreuses années, les archéologues ont pensé qu’elle avait été construite par les Toltèques. Cette croyance était fondée sur des textes de la période coloniale, comme le codex de Florence, qui attribuait le site aux Toltèques.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.