L’encens des jours PDF

Please forward this error screen l’encens des jours PDF 78. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Leonardo da Vinci – Adorazione dei Magi – Google Art Project. L’Adoration des mages est un tableau inachevé de Léonard de Vinci.


On pourrait évidemment s’interroger sur la validité du mode pour ces quatre textes courts : la nouvelle. On se tromperait de chemin. Ce sont, comme la poésie qui suit, des « ruisseaux tranquilles ». Les tranches de temps de nos vies sont là pour être éventuellement écrites, tout comme les images en poésie, avec ferveur, passion, justesse, euphorie, mesure…, au grand bonheur de celles et ceux qui vont lire. Les quarante poèmes sont ponctués d’images justes, parfois presque idéales ; ils sont écrits avec une musicalité et un rythme d’inspiration classique, calme, sans hoquets. Une poésie lisse, sans accrocs, qui recherche la concision et la précision. On n’est pas très loin d’une inspiration japonaise. Douze poèmes, choisis par l’auteur, sont illustrés avec les oeuvres originales de quatre peintres reconnus (Pierre Cayol, Christian Jauréguy, Noëlle Nicolau-B. et Jean-Pierre Péransin).

Il est exposé à la Galerie des Offices de Florence. Léonard de Vinci reçoit en 1480, des moines du couvent de San Donato à Scopeto, la commande d’une Adoration des Mages. C’est sa première grande commande, et tout laisse à croire qu’il l’obtient par l’intermédiaire de son père, ser Piero da Vinci, qui était leur notaire depuis 1476. Les archives d’État de Florence conservent le contrat très précis qui lie les deux parties. Le tableau doit être livré en 24 mois ou au maximum en 30 mois. En outre, le peintre doit fournir la somme de 150 florins pour la dot de la fille d’un certain Salvestro di Giovanni.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.