L’Empire du Dragon (Editions 1 – Collection Paul-Loup Sulitzer) PDF

L’Empire du Dragon (Editions 1 – Collection Paul-Loup Sulitzer) PDF réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ?


   Comment un magnat du textile français, dans la plus pure tradition du Nord, peut-il lutter contre la formidable puissance industrielle de la Chine ? Mieux même ! Plutôt que de subir l’invasion des fibres asiatiques, Guy Deroubaix est parvenu à monter un véritable empire familial français au coeur de l’empire du Dragon.
   L’enjeu est phénoménal devant le besoin grandissant de matière textile dans la conquête spatiale. Les triades de Shanghai et l’underground de Pékin vont alors mener une guerre sans merci à la famille Deroubaix, où le kidnapping, l’espionnage et la mort subtile seront les moteurs essentiels de cette conquête du marché des fibres scientifiques.
   Comme dans un théâtre d’ombres, les acteurs avancent masqués dans ce roman haletant où le lecteur sera emporté par la lutte cruelle qui se joue dans la Chine d’aujourd’hui. …

L’EMPIRE DU DRAGON
Un formidable roman d’aventure,
 un puissant thriller au Pays du lotus

Son père, Jules Sulitzer, homme d’affaires immigré juif de Roumanie, meurt lorsqu’il a dix ans. 16 ans, il entre dans une entreprise de transport au Moyen-Orient. En 1968, il intègre une holding puis s’établit comme consultant financier. En 1990, Paul-Loup Sulitzer joue dans le film Money, adaptation de son roman par Steven Hilliard Stern.

En 1994, il publie Le Régime Sulitzer, après avoir perdu 26 kilos. En 1995 survient la mort de Loup Durand qui n’aura jamais nettement admis avoir collaboré à l’écriture de certains romans de Sulitzer. Sa mort n’empêche pas le système de perdurer, avec des tirages toutefois moins élevés. En 1997, il joue son propre rôle dans le film Mauvais genre, de Laurent Bénégui. En juin 2002, il est victime d’un coma diabétique et est soigné en réanimation à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.