L’art roman en Dauphiné et Savoie PDF

Vue du Revard depuis la vallée d’Aix-les-Bains. Le mont Revard est un sommet du département français de la Savoie s’élevant à 1 562 mètres l’art roman en Dauphiné et Savoie PDF’altitude à la Tour de l’Angle Est, dans les contreforts septentrionaux du massif des Bauges. L’histoire du Revard est liée aux événements locaux et notamment à l’histoire d’Aix-les-Bains.


Les principaux services touristiques sont situés sur le plateau. Au cours de l’histoire, de nombreux noms sont attribués au mont Revard. Vue du mont Blanc depuis le Revard. Elles sont situées, par la route, à des distances respectives de 20 et 27 km du sommet. La route du Revard sur Mouxy, en direction du Revard. Vue des falaises depuis le sommet de la montagne. La composition géologique du plateau est très représentative de l’Urgonien, un faciès sédimentaire calcaire du Crétacé.

Le sommet des crêtes et la partie supérieure des versants nord-ouest et ouest sont constitués de calcaires du Fontanil. Les versants occidentaux du Revard sont très caractéristiques géologiquement des Bauges. Une rupture de pente, difficilement observable à la base des pentes nord-occidentales du Revard en raison de leur boisement important, est due au chevauchement frontal du massif. Vue sur la face occidentale du Revard.

Il se dessine dans les falaises rocheuses occidentales du mont Revard et a été produit un important pli dans les calcaires du Fontanil. D’autre part, la partie ouest de cet anticlinal est marquée par une faille fortement inclinée. Ce phénomène pourrait s’expliquer par différentes raisons, notamment par un chevauchement satellite dans le massif. Ainsi, les précipitations au Revard sont importantes par rapport à la moyenne nationale.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.