JEU 7 FAMILLES LES RAPACES PDF

Cricetidae qui forment la sous-famille des Cricetinae. Il en existe plusieurs espèces, réparties dans différents genres. On ne doit pas les confondre avec les hamsters-taupes qui JEU 7 FAMILLES LES RAPACES PDF à la sous-famille des Myospalacinae, ni avec le Hamster d’Imhause, ou Rat à crête, qui appartient quant à lui à la sous-famille des Lophiomyinae. Le nom allemand est lui-même emprunté au slave, cf.


L’univers des rapaces mis en scène à travers ce jeu de cartes divisé en sept familles : les aigles, les hiboux, les faucons, les chouettes, les vautours, les milans et busards, ainsi que les buses et les éperviers.

Tscherskia Ognev, 1914 – 1 espèce. Chaque espèce de hamster a des caractéristiques particulières. Elles présentent chacune des différences physiques, de taille, de comportement, d’habitat naturel, etc. Voir les articles détaillés pour en savoir plus. Hamster doré emplissant ses abajoues de nourriture. Ces poches servent essentiellement à transporter la nourriture. Ils occupent une distribution géographique naturelle en Afrique du Nord, dans certaines parties d’Europe, au Moyen-Orient, à l’est de la Sibérie jusqu’en Chine.

Tous les hamsters ont en commun de vivre dans la nature dans des zones terrestres dégagées et sur des terrains secs : déserts, steppes, champs, zones rocheuses, etc. Les cricétidés sont avant tout des granivores, mais ils varient volontiers leur alimentation par des compléments végétaux comme des fruits, légumes, tiges, feuilles ou racines. Les femelles pratiquent occasionnellement le cannibalisme en dévorant les petits trop faibles à la naissance. 8 jeunes hamsters de quelques jours dans un cage. Les hamsters sont polygames, c’est-à-dire que les mâles et les femelles n’ont pas de partenaire précis. Un opercule empêche la fécondation des œufs par les mâles suivants et la femelle chasse alors le plus souvent les prétendants de son territoire. La saison de reproduction se situe entre février et novembre.

Le record de longévité connu pour un hamster sauvage est de 10 ans, mais la plupart des hamsters, sauvages ou en captivité, ne dépassent pas 2 ou 3 ans. Ils creusent en effet des terriers complexes à entrées multiples, avec tout un jeu de chambres, de greniers et de latrines reliés par un réseau de tunnels qui peuvent plonger à plus de 2 m sous la surface du sol en hiver. Le terrier s’agrandit au cours de la vie de l’animal. Hamster de Roborovski à l’entrée de son nid.

Certaines espèces sont particulièrement agressives vis-à-vis de leurs congénères, et des règles hiérarchiques strictes règlent ces rencontres. Les cricétinés se défendent âprement avec leurs incisives quand ils sont attaqués. Ils attaquent aussi quand ils se font capturer malgré leur fourrure propice au camouflage. Les hamsters bénéficient d’une bonne vue pour trouver leurs proies, mais leur ouïe et leur odorat sont également bien développés. Pour communiquer entre eux les mâles surtout utilisent un marquage olfactif du territoire. Pour les humains les hamsters sont souvent considérés comme nuisibles lorsqu’ils ravagent les cultures de haricots, de maïs ou de lentilles. On les chasse aussi parfois pour leur fourrure.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.