Il était une fois 1945 PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un il était une fois 1945 PDF sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page.


Le commissaire Madec, patron d’une des brigades du légendaire « 36, Quai des Orfèvres », s’apprête à coffrer en flagrant délit un important groupe de dealers en banlieue parisienne. Mais l’arrestation tourne mal avec la grave blessure d’un policier municipal et surtout la mort de l’un des bandits. Une étrange bavure à l’origine d’émeutes dans les quartiers chauds de la ville. La hiérarchie administrative du « 36 » met en avant la responsabilité de Madec, considéré comme un flic réactionnaire et dépassé. Le commandant Le Coz, anti portrait du commissaire, est donc chargé par le syndicat d’organiser la défense de son collègue. Au milieu des complots, manipulations et intérêts politiques qui compliquent l’affaire, Le Coz va mener l’enquête sur les origines complexes du drame, dans « une banlieue rouge » meurtrie… « Il était une fois 1945 » est un polar noir, qui se déroule dans une époque en proie aux ambitions et manipulations de toutes sortes, bien loin des aspirations collectives de la libération de 1945… Une enquête sur fond de tensions entre flics nationaux et municipaux, de luttes entre gangs, de combats partisans en banlieue parisienne où les communistes perdent progressivement leurs derniers fiefs. En somme, un climat contemporain de désillusions politiques, syndicales et de retour du religieux notamment.

Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement.

De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public. Au même moment, pour une question de coûts et de rentabilité, certains éditeurs commencent à publier leurs auteurs de cette manière. C’est la  transposition à l’identique d’un livre papier en version numérique . Le livre numérique homothétique respecte les limitations physiques du livre malgré l’absence de ces limitations dans un environnement numérique. Il s’agit de la forme la plus répandue et de la première à être apparue. Ce type de livre vient compléter la version imprimée grâce aux avantages que permet le format numérique, tant sur le plan de la forme que du contenu.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.