Histoire du 90e régiment d’infanterie de ligne, ex-15e léger PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie histoire du 90e régiment d’infanterie de ligne, ex-15e léger PDF. Le Renault D2 est un char de combat moyen français.


Histoire du 90e régiment d’infanterie de ligne, ex-15e léger / [par le capitaine Belhomme]
Date de l’édition originale : 1875
Sujet de l’ouvrage : France. Armée. Infanterie
Collection : Publication de la réunion des officiers

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Renault réalisa une version sur-blindée et élargie du D1. Les trois prototypes, désignés UZ dans la nomenclature Renault, furent testés en 1932 et 1933. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Les premiers exemplaires de char D2 arrivent au 507e RCC en avril 1937. En juillet, le premier bataillon du régiment est entièrement équipé et compte 45 chars répartis dans trois compagnies de quatre sections chacune. Le 5 septembre 1937, le colonel de Gaulle prend le commandement du 507e RCC. 20e BCC formé par le deuxième bataillon.

345e CACC du capitaine Idée ne sont finalement pas envoyés en Norvège. Réintégrée le 21 mai au 19e BCC, la compagnie retrouve les chars laissés à sa création et redevient la 1re compagnie du bataillon. La 346e CACC est mise à la disposition du bataillon à compter du 6 juin. Le numéro 19 étant le numéro porté par le bataillon jusqu’en 1920 date de la création du 507e RCC.

Les 14 chars D2 de la 345e CACC sont répartis en quatre sections de trois chars, un char de commandement et un char d’échelon. Certains chars ont été sabotés en usine et présentent des culbuteurs entaillés à la scie. Les 10 chars sont affectés à la 345e CACC qui redevient le 1er juin 1940 la 1re compagnie du 19e BCC. Chars de la Seconde Guerre Mondiale, Hachette, 2005. La 345e CACC au combat – De Versailles à Montcornet. La 345e CACC au combat – Crécy-sur-Serre et Festieux. Rechercher les pages comportant ce texte.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.