Histoire des empereurs romains de Marc Aurèle à Gordien III: (180 ap. J.-C. – 238 ap. J.-C.). PDF

Description histoire des empereurs romains de Marc Aurèle à Gordien III: (180 ap. J.-C. – 238 ap. J.-C.). PDF l’image Roman SPQR banner. Cet article présente la liste des empereurs romains depuis Auguste jusqu’à la déposition de Romulus Augustule.


Tableau coloré et puissamment vivant de l’Empire romain en mutation, l’Histoire des successeurs de Marc-Aurèle, de Commode à Héliogabale et Gordien (180 à 238 ap. J.-C.), offre le spectacle d’un monde en perpétuel jaillissement. Crises politiques, coups d’État, rébellions, épopées militaires: telle est la toile de fond. Sur la scène s’agitent, en un défilé baroque, les empereurs: un mégalomane inconscient, des ambitieux sans personnalité ni vergogne, un grand capitaine doublé d’un authentique chef d’état, un mystique efféminé, un condottiere d’humble extraction, qu’escortent des impératrices cupides, des souveraines possessives ou des frêles princes fantoches, et que suit le cortège habituel des courtisans obséquieux, des fonctionnaires cauteleux, des eunuques et des esclaves intrigants.

Du sang, de la volupté, de la mort, voilà bien la trame de ce roman d’aventures, parfois terrifiantes, qui constitue aussi la chronique politique et militaire, par un contemporain, d’une époque fertile en péripéties: un document historique unique sur une époque foisonnante.

Denis Roques, docteur ès Lettres, est professeur à l’Université de Metz.

Le titre d’empereur romain, résultant d’un concept assez moderne, résume la position tenue par les individus détenteurs du pouvoir dans l’Empire romain. Officiellement et au moment de sa mort en 44 av. Il prend soin de ne pas utiliser de titre spécifique pour qualifier ses pouvoirs, qu’il ne prend jamais de lui-même, mais se les fait conférer par le Sénat. La dynastie des Julio-Claudiens règne du début de l’Empire en 27 av. Après sa mort le 15 mars 44 av.

Le pouvoir se transmet de manière dynastique, comme dans une monarchie, certains empereurs nomment leur successeur à leur préférence. Sur cinq empereurs, seulement deux meurent de cause naturelle. De plus, alors que Tibère vient de monter sur le trône, un premier usurpateur de l’Empire tente de prendre le pouvoir sans succès. Devient de facto empereur à la suite d’un arrangement entre lui et le Sénat romain.

Fils d’un premier mariage de Livie, la femme d’Auguste. Clemens en 16 : Esclave d’Agrippa Postumus. Prit l’identité de son maître après son exécution. Arrêté et exécuté sur ordre de Tibère. Petit-neveu de Tibère et son petit-fils adoptif. Arrière-petit-fils d’Auguste et de Marc Antoine. Neveu de Tibère, frère de Germanicus et oncle de Caligula.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.