Histoire de la Louisiane française PDF

Carte des États-Unis, où figure en rouge l’actuel Histoire de la Louisiane française PDF de Louisiane. Territoires contrôlés par la France entre 1534 et 1763. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items.


 » Je crois entreprendre une chose utile, en réunissant sous un même point de vue tous les renseignements authentiques qui existent sur cette contrée de l’Amérique. Quel Français, lorsque la confiance du gouvernement ou des intérêts commerciaux l’appelleront dans la Louisiane, ne sera pas jaloux de connaître tout ce qu’on a pu recueillir de l’histoire, des moeurs, de la situation et des ressources de ce pays ? Ces objets, déjà si intéressants pour la curiosité, je vais les tracer avec ce pinceau rapide qui rend les faits plus piquants en les rapprochant, et qui met à la portée d’un plus grand nombre de lecteurs ce qu’il importe à tous les Français de connaître. « 

L’histoire de la Louisiane remonte à la période amérindienne. Les Amérindiens sont les premiers habitants de la région. Ils vivaient des ressources de la pêche, de la chasse et de l’agriculture. Le  Nouveau Monde  est alors peu exploré et encore peu habité, ce qui conduit à faire venir dans cette région de nombreux explorateurs et colons européens. Le territoire de Louisiane s’étend des Grands Lacs jusqu’au golfe du Mexique. 1712 : Louis XIV vend la Louisiane à Antoine Crozat qui créé la Compagnie du Mississippi, y introduit des esclaves noirs et fonde en 1716 Fort Rosalie puis la revend. 1714 : Fondation des Natchitoches par Louis Juchereau de Saint-Denis.

1718 : la Louisiane passe sous le contrôle de la Compagnie d’Occident de John Law. 1718 : Fondation de La Nouvelle-Orléans, baptisée ainsi en l’honneur du régent Philippe d’Orléans. Elle devient capitale de la Louisiane en 1722. 1723 : La Compagnie des Indes avec soldats et colons explore et développe son activité commerciale jusqu’en 1731. 1729 : la Révolte des Natchez cause la mort de 248 colons français aux alentours de Fort Rosalie dont de nombreuses femmes enceintes. 1755 : Déportation des Acadiens à partir de ce qui est devenu la Nouvelle-Écosse.

Parmi ceux-ci, 300 acadiens migrent directement vers la Louisiane. Les 1200 acadiens déportés vers le Maryland et la Pennsylvanie migreront massivement vers la Louisiane quelques années plus tard. 1763 : Par le traité de Paris, la France cède à l’Angleterre la partie orientale de la Louisiane. La partie occidentale, déserte, reste espagnole.

Les Indiens houmas, francophones, sont repoussés vers l’extrême sud, dans la paroisse de Lafourche. 1765 : sous l’autorité des Espagnols, des Français accueillent des Acadiens qui s’installent en Louisiane, sans savoir que le territoire n’est plus français. Denis-Nicolas Foucault les installe dans les prairies des Attakapas avec les familles créoles récemment arrivées de Fort Toulouse et de la Mobile. 1784 : spéculation immobilière dans le District de Natchez, où un recensement fait état de 1 500 habitants dont 498 esclaves noirs.

1785 : La Nouvelle-Orléans a 4 985 habitants. 1785 : le gouverneur de Géorgie George Mathews signe le Bourbon County Act qui organise l’attribution de terres le long du Mississippi et des Yazoo River, autour du site actuel de Natchez. En 1790, il interdit plus particulièrement d’en importer des îles françaises. 1788 : le nouvel État fédéral annule le Bourbon County Act, lieu du scandale de Yazoo Land. 1790 : le gouverneur Esteban Rodríguez Miró interdit d’importer des esclaves des îles françaises. 1793, Eli Whitney invente une égreneuse pour séparer la graine du coton de sa fibre, facilitant une tâche qui exigeait alors beaucoup de main-d’œuvre. 1793 : la Révolution française abolit l’esclavage.

Plus de 15 000 Blancs fuient et deviennent les réfugiés français de Saint-Domingue en Amérique et à Cuba. 1794 : la spéculation immobilière sur les riches terres agricoles du Natchez District tourne au scandale de Yazoo Land. 1795 : les planteurs anglophones du Natchez District, à 400 kilomètres au nord, obtiennent l’autorisation de la navigation sur le Mississippi. 1796 : le gouverneur espagnol Francisco Luis Hector de Carondelet, interdit toute importation d’esclaves, quelle que soit leur origine. Les planteurs lancent une pétition contre lui en 1800. 1798 : le Natchez District, à 500 kilomètres au nord, sur le Mississippi a déjà 5 400 habitants à lui seul. 1800 : Restitution secrète par l’Espagne de la Louisiane à la France dans le cadre du traité de San Ildefonso, négocié par Napoléon, qui vient d’arriver au pouvoir.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.