Histoire Contemporaine de La France PDF

Démographie de la France de l’an 15 000 histoire Contemporaine de La France PDF. L’échelle des temps n’est pas linéaire.


Compilation de données Insee, Ined, et Jacques Dupâquier, Histoire de la population française, Paris, PUF, 1988. Les premiers hominidés sont attestés dans le sud de la France il y a plus de 500 000 ans, ils donneront naissance à l’homme de Néandertal. Il y a 40 000 ans l’homme de Cro-Magnon arrive d’Afrique via le Proche-Orient et l’Europe de l’Est. La population reste longtemps stabilisée à quelques milliers d’habitants. 8-10 000 habitants entre 40 000 et 20 000 av. Elle augmente brusquement avec le néolithique et la diffusion de l’agriculture, pour atteindre le million d’habitants au début du IIIe millénaire av. L’indo-européen est une famille de langues d’origine commune.

Des peuples dont le langage est pré-indoeuropéens sont attestés en France avant l’arrivée des premiers Celtes vers -700, apportant avec eux une civilisation et une organisation politique originale. France une couche de toponymes préceltiques qui a été mise en évidence par Albert Dauzat. 4 et 12 millions selon les estimations. Vikings sur les côtes normandes et dans l’estuaire de la Seine. On estime que vers la fin de l’Empire romain, la population gallo-romaine était d’environ 12,2 millions d’habitants.

Charlemagne, vers l’an 800 elle est estimée à 8,8 millions. Celtes chassés d’Angleterre par les Saxons s’installent en Bretagne. Charles le Chauve, elle atteint à peine 5 millions d’habitants. Alors que 300 000 huguenots sont chassés du territoire, 5 000 jacobites irlandais, et quelques milliers de catholiques Anglais ou Écossais se réfugient dans les ports français. Jusqu’en 1795, la France comptait la troisième population au monde derrière la Chine et l’Inde.

France fut le plus bas d’Europe et la population a donc peu évolué, contrairement à ses voisins comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni où les populations ont plus que doublé. Jusqu’en 1795, la France métropolitaine était le pays le plus peuplé d’Europe, Russie comprise. Entre 1795 et 1866, la France métropolitaine était en deuxième position derrière la Russie. Entre 1866 et 1911, la France métropolitaine était en troisième position derrière la Russie et l’Allemagne. Elle devient alors un pays d’immigration d’abord pour les Belges puis pour les Italiens. Entre 1911 et 1931, la France métropolitaine était en quatrième position derrière la Russie, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Puis après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Espagnols et Portugais vinrent pour des raisons politiques et économiques.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.