Haute-Savoie: Annecy, Genevois, Lac Léman, Pays du Mont-Blanc, Aravis PDF

La Haute-Savoie fait partie de la région Rhône-Alpes. Sur son territoire est situé une partie importante du massif du mont Blanc, sur la frontière franco-haute-Savoie: Annecy, Genevois, Lac Léman, Pays du Mont-Blanc, Aravis PDF, sommet culminant de l’Europe de l’Ouest avec ses 4 809 m. L’avant-pays savoyard avec le Genevois haut-savoyard et l’Albanais. Annecy dans laquelle se loge le lac d’Annecy.


Nouvelle édition en 2016

Carte du relief de la Haute-Savoie, département montagneux. Article détaillé : liste des cours d’eau de Haute-Savoie. Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd’hui, La Fontaine de Siloé, 2007, 399 p. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes : Le Faucigny, Éditions Horvath, 1980, 619 p. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Histoire des communes savoyardes : Le Chablais, Éditions Horvath, 1980, 422 p.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 4 juillet 2018 à 18:22. La vallée de l’Arve avec Cluses. Article détaillé : Géographie de la Haute-Savoie. La Haute-Savoie fait partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Sur son territoire est situé une partie du massif du mont Blanc, sur la frontière franco-italienne, sommet culminant de l’Europe de l’Ouest avec ses 4 809 m.

Genevois haut-savoyard et l’Albanais, délimités à l’ouest par les derniers plissements jurassiens. C’est un climat subcontinental et pour l’essentiel du département, montagnard, froid et neigeux en hiver, doux et orageux en été. Les perturbations d’origine océanique, après leur traversée de la vallée du Rhône, se réactivent au contact des reliefs alpins. Les rives du lac Léman sont cependant plus tempérées. Cette chaleur estivale permet localement la présence de vignes. En plein hiver, on trouve généralement la neige à partir de 500 à 1 000 m.

Vers 2 000 m, elle persiste d’octobre-novembre à avril-mai. La végétation naturelle s’étage en fonction de l’altitude et de l’exposition : la prairie, la forêt puis les alpages, avant d’atteindre l’étage nival. La raison de cette sismicité est à chercher dans les contraintes qui s’exercent encore aujourd’hui sur les roches de la lithosphère, et qui sont liées à la poussée des alpes. Le mont Blanc s’élève en effet de 1 mm par an. 9 septembre 2005, un séisme de faible amplitude eut lieu dans la vallée de Chamonix-Mont-Blanc, son épicentre se situait au col de Balme dans la partie nord du massif du Mont-Blanc. Il n’a pourtant fait aucun dégât matériel.

This entry was posted in Romans et littérature. Bookmark the permalink.