Handicap mental et technique du psychodrame PDF

La thérapie ajoute à l’art le projet handicap mental et technique du psychodrame PDF transformation de soi-même. L’art ajoute à la thérapie l’ambition de figurer de façon énigmatique les grands thèmes de la condition humaine. La création – acte et résultat – peut permettre la transformation profonde du sujet créateur. L’art-thérapie est une méthode qui consiste à créer les conditions favorables au dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices.


Ce livre représente le bilan d’une vingtaine d’années de pratique psychodramatique avec les personnes handicapées mentales. La notion de handicap est interrogée et la débilité remise en question. En séance c’est-à-dire sur une autre scène que celle de la vie quotidienne, à notre grand étonnement, ces personnes ne paraissent plus « débiles » ! Cette approche originale, à la lumière du regard psychodramatique, permet une rencontre nouvelle, une possibilité de croissance et d’accompagnement tant pour le  » déficient mental  » que pour l’équipe éducative. Face à certaines situations, il suffit parfois de peu, d’une étincelle pour retrouver de l’espoir ! L’auteur nous fait découvrir une démarche psychothérapeutique dont l’expérience prouvée sur le terrain soutenue par une réflexion théorico-clinique nous offre un regard différent et nous révèle une  » terra incognita « . Dans une perspective de métapsychologie psychodramatique la relation à l’autre, vécu comme étranger voire comme étrange (cette inquiétante et insoutenable étrangeté de l’autre, de la relation) est repensée. Auprès de personnes vivant avec un handicap mental nous réalisons combien le psychodrame, par son support à l’expression personnelle, constitue une indication première.

Définition plus succincte : accompagnement thérapeutique de personnes, généralement en difficulté, à travers la production d’œuvres artistiques. Art-thérapeute : artiste, ou professionnel de la relation d’aide, pratiquant l’art-thérapie. Médiation artistique : intervention d’un artiste auprès de personnes en difficulté pour qu’elles contactent leur potentiel créateur et redeviennent par là davantage sujets d’elles-mêmes. L’art-thérapie est davantage à la perception, à la prise en compte et à la résolution des phénomènes transférentiels renvoyant aux projections intersubjectives dans l’œuvre. Néanmoins, il existe plusieurs approches de la psychothérapie par l’art avec différentes références théoriques et pratiques, parfois assez éloignées. Le pouvoir thérapeutique de l’art est évoqué depuis la nuit des temps. On peut déjà évoquer Freud et son enseignement sur la symbolisation, qui sert de socle au développement de l’art-thérapie.

Le premier ouvrage vraiment éclairant est donc celui de Walter Morgenthaler, médecin. En 1922, il publie un ouvrage présentant les œuvres d’Adolf Wölfi, patient qui a réalisé une quantité importante de dessins et collages. Ce livre est très important dans l’histoire de l’art-thérapie, par le lien positif qu’il introduit entre maladie et création. En 1922, Hanz Prinzhorn publie l’ouvrage Expression de la folie.

En 1955 paraît le livre L’Art psychopathologique de Robert Volmat consacré à l’exposition internationale d’œuvres crées par des patients de 1950. Notons que Volmat créé, avec Jean Delay, la société internationale de psychopathologie de l’expression. En 1984, Gisela Pankow développe d’importants travaux autour du modelage. Selon elle en effet, le modelage permet de travailler sur la représentation de son corps. Jean Dubuffet, artiste peintre et sculpteur, découvre les productions de personnes internées en hôpital psychiatrique et se passionne pour ce type de création qu’il nommera l’art brut dans les années 1940. Il organisera tout au long de sa vie de nombreuses expositions de productions issues de ce courant qu’il a contribué à faire connaitre.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.