Guide des antilles – Croisière et Tourisme PDF

A 350 km au nord du cercle polaire, se trouve l’île de Kvaløya, « l’île des baleines ». En début d’hiver, des bans guide des antilles – Croisière et Tourisme PDF harengs remontent les fjords depuis la mer de Barents, attirant nombre de cétacés. Ce voyage sera donc consacré à la rencontre de ces géants des mers. A bord de la goélette Noorderlicht, vous serez aux premières loges pour sillonner les fjords Kvaløya et de Ringvassøya.


Accoudés à la rambarde du bateau, vous pourrez suivre le déplacement des cétacés venus se nourrir. Transfert entre l’aéroport et le port et embarquement. Nuit dans le fjord de Dyrsfjorden. En plus des orques et baleines à bosse, possibilité de voir des pygargues à queue blanche venues prendre leur part du festin de harengs. L’île offre plusieurs possibilités de randonnées. La dernière nuit se passe au quai du centre-ville. Le programme est toujours donné à titre indicatif et dépend des conditions de météo.

Le programme définitif sera déterminé à bord par le commandant du navire et le guide. Nous attirons votre attention sur le fait que vous vous trouverez dans une région éloignée. Aucun débarquement ne pourra être garanti. Dans cette région, les conditions climatiques peuvent changer très vite et remettre en cause un débarquement ou une escale.

La priorité sera avant tout votre sécurité. D’autre part, les cétacés suivent les bancs de harengs et d’une saison à l’autre, ils peuvent changer de lieu de migration. L’équipage fera le maximum pour optimiser les observations et pourrait être amené à modifier l’itinéraire. Cette croisière est principalement orientée vers l’observation des orques et baleines à bosse, qui viennent se nourrir de harengs venus frayer dans la région de Troms. Ces impressionnants mammifères marins remontent à la surface pour respirer et pour se nourrir.

L’aurore boréale est un phénomène lumineux caractérisé par des trainées lumineuses qui apparaissent la nuit. Elles sont provoquées lorsque les particules des explosions solaires entrent dans le champ magnétique terrestre et agissent sur l’atmosphère. L’énergie libérée forme les aurores boréales. Les trois couleurs sont le vert, le rouge et le bleu. La couleur verte, la plus fréquente, est émise par des atomes d’oxygène.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.