François Mitterrand, ou le triomphe de la contradiction PDF

Le Camp des saints est un roman de l’écrivain français Jean Raspail, publié en 1973. François Mitterrand, ou le triomphe de la contradiction PDF décrit les conséquences d’une immigration massive sur la civilisation occidentale, la France en particulier.


Incarnation du  » peuple de gauche « , pour les uns, réincarnation du Prince de Machiavel, pour les autres, François Mitterrand marque l’histoire de deux Républiques. Onze fois ministre sous la Quatrième, chef de l’opposition puis chef de l’État sous la Cinquième, pareille carrière ne se conduit pas sans  » virages  » et un certain génie de la contradiction. Décoré de la francisque par le gouvernement de Vichy, le voici ministre à la Libération. Adversaire acharné de la constitution de 1958 (ce  » coup d’État permanent « ), il s’en accommode parfaitement, une fois président, et prouve qu’elle permet toutes les alternances. Élu sur un programme de nationalisations à outrance, il soumet pourtant la France et ses amis aux principes de l’économie libérale. Alors, retournements au service d’une ambition immense ou adaptation réaliste aux circonstances ? Chacun jugera si François Mitterrand aura été pour la France un grand politique, mais assurément il aura été un fabuleux politicien !

Réédité huit fois, il jouit d’une influence notable au sein de la droite et de l’extrême droite. Dans le delta du Gange, un million de  miséreux  prennent d’assaut des cargos. Les immigrants voguent alors vers un Occident incapable de leur faire modifier leur route. Dans ce roman, qui comporte de nombreuses références à l’Apocalypse de Saint Jean, la submersion de la France est décrite. Cette submersion résulte de l’incapacité tant des pouvoirs publics que de la population à réagir face à cette invasion pacifique mais lourde de conséquences pour une civilisation déjà ancienne. Il y dénonce ce qu’il considère être un aveuglement de la part d’un clergé catholique trop favorable à l’accueil de populations immigrées devant les modifications que ces flux comportent sur la nature d’une civilisation. Le livre d’origine comportait une citation datée.

Jean Raspail commence la rédaction du roman en 1972, lors d’un séjour dans une villa bordant la Méditerranée, plus précisément à Boulouris, près de Saint-Raphaël. C’est un livre inexplicable, écrit il y a presque quarante ans, alors que le problème de l’immigration n’existait pas encore. J’ignore ce qui m’est passé par la tête. Le récit est sorti d’un trait.

This entry was posted in Manga. Bookmark the permalink.