Fonds structurels européens et politique de la ville: un mariage de raison PDF

Cette page est en semi-protection longue. Le titre de cette page ne peut être modifié. Europe du Sud — et, selon les définitions, d’Europe de l’Ouest — qui occupe la fonds structurels européens et politique de la ville: un mariage de raison PDF grande partie de la péninsule Ibérique. En 2015, il s’agissait du vingt-huitième pays le plus peuplé du monde, avec 46 millions d’habitants.


Pendant des décennies, la construction européenne a empilé des politiques sectorielles sans prendre en compte l’impact territorial de ces politiques. La reconnaissance des villes comme lieu pertinent d’intervention participe de l’entreprise de refonte des moyens d’actions communautaires. Une refonte destinée, entre autres, à procurer une visibilité politique plus forte à la Commission européenne. Cette dernière veut faire des villes « le point de départ des politiques et programmes européens ». Ses initiatives dans le domaine urbain ont été acceptées, mais dès que les gouvernements centraux ont constaté le développement des relations directes avec les gouvernements locaux, ils ont réagi en récupérant la prérogative la plus importante, à savoir la sélection des villes bénéficiaires. Toutefois, nous assistons à un déplacement significatif de l’attention intérieure des ressources et des personnes vers la Commission européenne. Cette dernière a réussi à renouveler les cadres de pensée pour appréhender les problèmes urbains. Les nouveaux registres sont venus se rajouter, et non pas remplacer les registres classiques de l’action publique.

L’Espagne est bordée par la mer Méditerranée au sud et à l’est, à l’exception du territoire britannique de Gibraltar et le détroit du même nom qui sépare le continent européen de l’Afrique. Du fait de son emplacement, le territoire espagnol a été l’objet de nombreuses influences externes, souvent simultanément, depuis les temps préhistoriques jusqu’à la naissance de l’Espagne en tant que pays. Articles détaillés : Histoire de l’Espagne et Chronologie de l’Espagne. Les populations autochtones de la péninsule Ibérique s’appelaient les Ibères. D’après les éléments livrés par l’archéologie et les recherches les plus récentes, il semble falloir abandonner l’idée que les Ibères soient un peuple migrateur venu d’Afrique. Les premières populations ibériques à s’affirmer sont identifiées au Sud de la péninsule. Nord de l’Ibérie : la région de l’Èbre.

Bronze de Botorrita I, alphabet celtibère oriental. Ils adaptent l’écriture ibérique nord-orientale à leur langue, donnant ainsi naissance à l’écriture celtibère. Articles détaillés : Hispanie romaine, Conquête romaine de la péninsule Ibérique et Romanisation de l’Hispanie. Carthage lors de la Deuxième guerre punique. L’Hispanie citérieure ou Tarraconaise, du nom de sa capitale Tarraco, la plus étendue, au nord et à l’est, est celle où se concentre l’effort de conquête puis de pacification des Celtibères. Andalousie au sud, avec Corduba pour capitale. Auguste au  peuple romain  vers -16 ou -13, devenant ainsi une province sénatoriale gouvernée par un propréteur.

Maures révoltés venus d’Afrique du Nord vers 180. La Lusitanie, à l’ouest, correspondant en grande partie à l’actuel Portugal et à certaines régions du León et de l’Estrémadure espagnol. L’Hispanie est, à la fin de la République romaine et au début du Principat, l’une des régions de l’empire les plus romanisées. Articles détaillés : Chronologie des invasions barbares en Hispanie, Royaume wisigoth, Royaume suève et Spania.

Suèves, les Vandales et les Wisigoths envahirent l’Espagne. L’église wisigothique de San Pedro de la Nave depuis le Sud-ouest. Ils construisent des églises de plan basilical ou cruciforme, dont seuls nous sont parvenus quelques modestes exemples ruraux. Les colonnades de la cour des Lions des palais nasrides de l’Alhambra à Grenade.

Les Arabo-Berbères menés par Tariq ibn Ziyad conquirent le pays en 711. Almoravides puis les Almohades pratiquent une politique de propagation d’un islam strict et sont donc moins tolérants à l’égard des minorités religieuses. Le palais royal de l’Almudaina à Palma, exemple d’art mudéjar catalano-majorquin. Il en est de même pour les communautés juives séfarades. Barcelone ou Murcie sont d’autres importants centres de traduction et de circulation de savoirs scientifiques et techniques. Vue de la Loge de la soie depuis le Marché central de Valence. Méditerranée occidentale, capable de rivaliser avec les Républiques maritimes italiennes.

Manuscrit de la bibliothèque de l’Escurial. C’est également lors des quatre derniers siècles du Moyen Âge que les langues ibériques modernes se fixent et se différencient des langues pré-romanes et les unes par rapport aux autres. Les régions septentrionales, d’où est partie la christianisation, sont vieilles chrétiennes, très denses et majoritairement rurales malgré une urbanisation plus forte en Catalogne. Les rois catholiques, portrait de mariage, 1469. Couronne d’Aragon unifiant une partie de l’Espagne et de l’Italie en 1441.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.