Fonds de miroirs: suivi de Maurice Blanchot tel que je l’ai connu PDF

Les rapports de Maurice Blanchot avec l’antisémitisme et avec l’extrême droite font l’objet de nombreux débats. La pensée et l’écriture de Blanchot exercèrent une influence profonde sur tout un pan de la culture française des années cinquante fonds de miroirs: suivi de Maurice Blanchot tel que je l’ai connu PDF soixante et sur les représentants de ce qu’on appelle la French Theory.


Biographies réelles ou imaginaires, supercherie de la malicieuse amie d’un romancier d’autrefois, entretien comme genre littéraire, servitude ou grandeur du livre de poche, différences entre la fiction et la fabulation, absence et présence de Maurice Blanchot… Ces articles de critique formaliste ou impressionniste, ces conférences plus ou moins remaniées, ces confidences surveillées, dont le motif constant est l’auteur comme œuvre, ne sont peut-être que des essais préliminaires pour inventer finalement un écrivain vraisemblable, sa personnalité, son œuvre et leurs relations : Jordane, Benjamin Jordane.

Il passe son Certificat d’études supérieures à Paris en 1929, puis obtient son diplôme à la Sorbonne en 1930 en réalisant un travail sur la conception du dogmatisme chez les Sceptiques. 1931, Blanchot collabore avec certains journaux et revues d’extrême droite : il publie son premier texte en juin 1931 dans La Revue française :  François Mauriac et ceux qui étaient perdus . En 1932, il commence la rédaction de Thomas l’Obscur. Après la fin du Rempart, Blanchot retrouve Levy à Aux Écoutes où il est également rédacteur en chef. En mai 1940, Thomas l’Obscur est terminé : Jean Paulhan le reçoit chez Gallimard.

En novembre, Blanchot sauve Paul Levy de la Déportation, puis met en sécurité la femme et la fille de Levinas. Il participe à un réseau d’aide aux clandestins dans sa région natale. En 1944, Blanchot séjourne à Quain où il vit l’un des événements les plus dramatiques de sa vie, relaté cinquante ans plus tard dans L’Instant de ma mort : il faillit être fusillé par des soldats allemands. Depuis ce jour, la mort, comme déjà passée et devant revenir à nouveau, ne le quitta plus. Après la Guerre, Blanchot devient un membre éminent de la scène littéraire française.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.