Evaluation des proprietes antidiabétique d’un melange de plantes PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Ce sont essentiellement ses feuilles qui sont utilisées en phytothérapie. L’utilisation de evaluation des proprietes antidiabétique d’un melange de plantes PDF’huile essentielle extraite des feuilles est aussi fort reconnue, elle est d’ailleurs l’exemple parfait pour introduire la notion de chémotype, qui part sa grande diversité, démontrera la variabilité de ses composantes et propriétés.


Le diabète est une maladie caractérisée par une hyperglycémie résultant d’une insuffisance de sécrétion et / ou d’action de l’insuline. L’hyperglycémie chronique du diabète contribue au développement du stress oxydatif qui à son tour concoure au développement et à la progression des complications de celui-ci. L’objectif de cette étude est d’évaluer les propriétés hypoglycémiante, hypolipidémiante et antioxydante d’un mélange d’extraits à base d’extraits de Spilanthes africana DC, Portulaca Oleracea Linx et Sida rhombifolia Linx dans les proportions (1 :1 :1 ) chez les rats de souche wistar rendus diabétiques par injection intraveineuse de streptozotocine (STZ) à la dose de 50 mg/kg. Le mélange d’extraits aux doses croissantes de 50,100, 200 mg/kg et le Glibenclamide à la dose de 6,5 mg/kg ont été administrés par gavage pendant 21 jours à quatre groupes de rats ; les groupes témoins recevant l’eau distillée. Le mélange à base d’extraits de Spilanthes africana DC, Portulaca Oleracea linx et Sida rhombifolia linx possède des propriétés hypoglycémiante, hypolipidémiante et antioxydante et pourrait être utilisé dans la prise en charge du diabète.

Le thym commun est une espèce dont les composantes chimiques du métabolite secondaire varient selon le climat et l’environnement. Dans les herboristeries, d’autres espèces du genre Thymus se retrouvent à proximité de Thymus vulgaris. Le Thymus citriodorus qui est également un thym à géraniol. Thymus satureioides COSSON borneol-carvacroliferum, originaire du Maroc, est un thym à saturéioïdes contenant beaucoup de bornéol. Le Thymus zygis est composé de carvacrol et de thymol, et est souvent employé au même titre que le Thymus vulgaris à phénols. Deux études ont été conduites en France dans les années 1980 concernant le type d’habitat pour les chémotypes du thymus vulgaris, et le type de facteur sur une surface restreinte.

Répandu dans toute l’aire du thym. L’étude a été conduite sur un rectangle de 10 km sur 8 km sur la région de Saint-Martin-de-Londres dans le but de préciser les contraintes du milieu exercées sur la constitution chémotype des populations et d’essayer d’en comprendre la nature. La zone d’étude, située à 25 km au Nord de Montpellier et présentant en son centre la cuvette de Saint Martin-de-Londres a été choisie en raison de sa forte densité écologique, en raison de la forte concentration de thym, en raison du fait que la plupart des chémotypes étaient présents sur cette petite zone et que leur distribution en paraissait pas tout à fait aléatoire. Par contre la répartition des peuplements à thymol et carvacrol semblent eux, être liée au facteur thermique. Les groupements Alfa-terpinéol et linalol : Eux par contre occupent des sols profonds, et sont les sols les plus humides que le thym puisse occuper. Les groupements Thymol et Linalol : On les rencontre fréquemment sur des sols calcaires peu profonds mais moins argileux que les sols du Thymol et Carvacrol.

Ils libèrent plus facilement de l’eau qu’ils recèlent et sont en moyenne aussi plus humides. Si la variabilité de l’huile essentielle est établie de façon indiscutable, on n’en connait pas encore l’utilité précise et les probables avantages de ces adaptations génétiques à ces conditions climatiques et milieu biologique. Pour certains, il est aussi probable que le thym thymol tendrait à disparaître, laissant les autres chémotypes évoluer et s’adapter à ces conditions différentes. On aurait aussi constaté que le thym pourrait être récessif, ce qui expliquerait éventuellement le fait que le thym à thymol soit généralement en association avec les autres types. Le thym géraniol pourrait alors donner naissance à tous les autres thyms.

On utilise les feuilles le plus souvent séchées, dont on extrait aussi l’huile essentielle. Les feuilles sont lancéolées à ovoïdes, entières dont la base est à bord involutés, d’une longueur de 4 à 12 mm sur 3 mm de large au maximum. Le limbe est coriace, entier, la nervure médiane, déprimée à la face adaxiale, est proéminente à la face abaxiale. Les calices verts, possèdent une faible pubescence avec à leur base des poils hérissés blancs Les petits poils ciliés à la base du pétiole court sont absents.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.