Discours de la méthode maçonnique PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Le vocabulaire de la franc-maçonnerie comprend les termes et expressions utilisés en franc-maçonnerie. De nombreux termes font référence aux traditions, réelles ou discours de la méthode maçonnique PDF, des bâtisseurs du Moyen Âge. Acclamations : Interjection qui, dans le rituel d’ouverture ou de fermeture des travaux, suit le  signe  et la  batterie .


Depuis son origine. la franc-maçonnerie établit un constat : l’humanité est en chaos, pose un diagnostic : ce chaos est la conséquence du déséquilibre de l’homme qui est en manque d’esprit et propose un remède : guérir l’homme en lui redonnant de l’esprit. C’est ce que veut dire, pour la franc-maçonnerie, la formule  » travailler au progrès moral et spirituel de l’humanité « . Ce projet d’amélioration de l’homme et de l’humanité est basé sur une méthode rationnelle. C’est la mise en oeuvre progressive de cette méthode qui, peu à peu, va transformer le franc-maçon et lui enseigner, par l’accès à une conscience plus lucide, l’acquisition d’un véritable art de vivre. Le questionnement, le doute, l’acceptation de l’autre sont les fondements de cette méthode progressive et originale. En même temps qu’elle fait de la franc-maçonnerie l’une des dernières sociétés initiatiques de l’Occident, elle fait de celle-ci la première des méthodes de développement personnel, permettant à chacun, par son application rigoureuse de se réconcilier avec lui-même et avec ses semblables et de s’améliorer. C’est cette méthode que l’auteur explicite de manière simple et claire, faisant de cet ouvrage un véritable mode d’emploi de cette authentique voie initiatique à vocation universelle.

Agapes lors d’un banquet maçonnique en France, vers 1840. Il désigne le partage d’une collation froide ou chaude dans la  salle humide , entre maçons. Ce temps de rencontre et de partage, à l’issue de la tenue est le prolongement du travail qui vient d’être effectué. C’est un moment très convivial où la parole est totalement libre, dans le respect d’autrui et de ses idées, et qui permet aux sœurs et frères de mieux se connaître. 3, 5 et 7 années — premiers nombres impairs.

Allumage des feux : Cérémonie rituelle d’installation d’une nouvelle loge. Discours prononcé en loge — voir planche. Ateliers : Nom générique qui désigne le groupement de base de toute maçonnerie. Le terme recouvre différentes sortes de regroupement.

Bannière — avec pour symbole la ruche — de la loge des Amis du Progrès du GODF, fondée en 1883. Les bannières sont entre autres utilisées lors de manifestations nationales et régionales. Le banquet d’ordre est une tenue d’obligation, un rituel particulier est pratiqué dans chaque rite. Bijoux : Terme à double sens en maçonnerie. Suivis de l’adjectif  mobiles , les bijoux se rapportent à l’équerre, au niveau et à la perpendiculaire — objets symboliquement portés en pendentif par le vénérable et les deux surveillants. Bref : Diplôme attestant qu’un franc-maçon est titulaire de hauts grades. Capitation ou cotisation : Les mots capitation et cotisation sont tous les deux utilisés en franc-maçonnerie, mais ils n’ont pas le même sens.

Par définition la capitation est un  impôt  par tête que chaque loge paie à son obédience. Les trois colonnes, nommées ici Beauté, Force et Sagesse, entourant un pavé mosaïque. Chaîne d’union : La chaîne d’union est un rituel de fraternité et de commémoration effectué par les maçons à la fin, et, à certains rites, parfois aussi au début, d’une tenue. Chambre du milieu : Lieu symbolique exclusivement réservé au titulaire du grade de maître. L’expression parait dans les plus anciens rituels du grade de maître. Colonnes : Les colonnes du temple de Salomon se trouvaient à l’extérieur. Bien que certains les visualisent à l’intérieur, la loge se réunit symboliquement à l’extérieur du temple sous la voûte étoilée.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.