Dieu, une enquête : Judaïsme, christianisme, islam : ce qui les distingue, ce qui les rapproche PDF

Cette page est en semi-protection longue. La notion de Dieu dieu, une enquête : Judaïsme, christianisme, islam : ce qui les distingue, ce qui les rapproche PDF un considérable impact culturel, notamment dans la musique, la littérature, le cinéma, la peinture, et plus généralement dans les arts. La représentation de Dieu et la façon de nommer Dieu varient en fonction des époques et systèmes de croyances.


Judaïsme, christianisme, islam : trois religions nées d’une même souche, et qui ont entre elles un air de famille : trois religions qui, parce qu’elles sont aujourd’hui au coeur des grandes questions sociétales et géopolitiques, façonnent notre monde. Comme elles nous entourent et nous sont familières, nous savons un certain nombre de choses à leur sujet. Nous constatons que, si elles divergent voire s’opposent sur bien des points, d’autres traits les rapprochent : mais où passent réellement les lignes de partage ? Pour la première fois, ce livre décrit et compare les pratiques et les représentations des juifs, des chrétiens et des musulmans, en nous invitant à poser sur elles un regard nouveau. Tous les fidèles ne prient pas dans la même posture, ni dans les mêmes lieux ; mais prier a-t-il le même sens à la synagogue, à l’église et à la mosquée ? Un musulman se réfère-t-il au Coran de la même façon qu’un juif lit le Tanakh, ou un chrétien la Bible ? Quels interdits alimentaires juifs et musulmans partagent-ils ? En quoi les calendriers des uns et des autres diffèrent-ils, et pour quelles raisons? Afin de combattre les idées reçues, une équipe internationale d’historiens et d’anthropologues des religions a mené l’enquête ; par cette somme unique, ils mettent à la disposition de tous la pointe du savoir sur les trois grandes religions monothéistes. Du fervent pratiquant à l’athée convaincu, chacun y trouvera une précieuse source de connaissances et. surtout, matière à réflexion.

Articles détaillés : Noms de Dieu dans le judaïsme et Noms de Dieu en islam. Zeus dont le génitif est Dios. Dans ce texte, le terme désigne avec une majuscule la divinité du monothéisme chrétien. Ce Codex est une copie de la traduction de la Bible effectuée selon l’alphabet inventé par l’évêque Wulfila deux siècles plus tôt.

Seigneur  donné dans la plupart des religions chrétiennes aussi bien à Dieu qu’à Jésus. C’est en particulier le cas de ceux qui s’inscrivent dans une approche apophatique. Nous ne savons pas ce qu’est Dieu. Dieu lui-même ignore ce qu’il est parce qu’il n’est pas quelque chose. Littéralement Dieu n’est pas, parce qu’il transcende l’être. Transcendant, notre discours se réduit à proportion de notre montée. Arrivés au terme nous serons totalement muets et entièrement unis à l’Indicible.

Pseudo-Denys l’Aréopagite, De la théologie mystique. Akhenaton est le cadre d’une brève révolution monothéiste fondée sur le culte d’Aton dont la portée réelle est discutée. Citant à ce propos Marcel Gauchet, l’historienne souligne la nécessité d’une  extraterritorialité  religieuse pour le peuple juif : celui-ci peut alors s’affranchir du pouvoir impérial et du  culte de souverains puissants aisément divinisés par leurs sujets . Entités et réintroduisant des divinités antérieures dans une évolution qui peut faire penser à l’Égypte et diverge radicalement de celle du yahwisme judaïque. L’émergence du monothéisme judaïque  exclusif  est liée à la crise de l’Exil.

This entry was posted in Beaux livres. Bookmark the permalink.